Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA et GM réfléchissent à une production croisée

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Plusieurs jalons industriels ont été posés concernant les premiers modèles communs de l'alliance. Des annonces officielles devraient intervenir d'ici la fin de l'année.

PSA et GM réfléchissent à une production croisée © D.R. - PSA Peugeot Citroën

"Les choses avancent !" Au salon de Francfort, Philippe Varin a tenu à rassurer sur l'état de l'alliance avec General Motors. Aucun nouveau détail n'a été communiqué sur les premiers modèles communs (un monospace compact de segment B et un volumique de segment C), mais les dirigeants de PSA ont réitéré leur foi dans les projets.

Production croisée

"Nous finalisons actuellement des produits qui font sens pour PSA comme pour Opel", souligne le directeur des programmes de PSA, Jean-Christophe Quémard. Des jalons industriels importants ont été posés ces dernières semaines, la localisation de la production n'a elle pas encore été décidée.

Mais la production de véhicules PSA par Opel et de véhicules Opel par PSA est fortement pressentie. "La production croisée est à l'étude, ça fait partie du cœur du dialogue au sein de l'alliance, précise Denis Martin, directeur industriel de PSA. C'est une très bonne chose. Nous avons beaucoup appris en produisant conjointement des véhicules avec Toyota, il n'y a pas de raison que nous ne puissions pas faire la même chose avec Opel et GM".

Différentes cultures industrielles

Les discussions menées actuellement portent en partie sur les méthodes et process de production. Les directeurs industriels des deux groupes s'entretiennent au moins une fois par mois. "Nos systèmes industriels se rejoignent", rassure Denis Martin.

Les différences de culture et de process ont cependant chamboulé le portfolio de projets. A la signature de l'alliance, le 29 février 2012, une quarantaine de projets étaient sur les tablettes. Depuis, la liste évolue en permanence, en fonction de la découverte technique des partenaires. "Nous pensions, par exemple, intégrer rapidement des groupes moto-propulseurs dans nos produits, confie Jean-Christophe Quémard. Mais nous nous sommes rendus compte, lors des avant-projets, que le positionnement par exemple de la ligne d'échappement rendait cela plus difficile ou plus cher. Donc on change d'idées ou on reporte dans le temps". Chez PSA, on rappelle que ce volet culturel joue pour chaque coopération.

Leadership technique de PSA

Dans les premiers projets communs, le groupe français se taille la part du lion côté technique. Les projets véhicules seront développés sur des plates-formes PSA et la future génération du moteur EB fera l'objet d'un développement commun. "Il y aura des éléments techniques GM dans les prochains véhicules, se défend Jean-Christophe Quémard. En Europe, la production de PSA est plus importante que celle d'Opel, c'était logique de se baser sur des éléments PSA. En Amérique Latine, au contraire, mieux vaut prendre le design ou les fournisseurs de GM".

Synergies achats

Mais rien ne filtre pour le moment sur le futur projet de véhicules en Amérique du Sud. PSA insiste surtout sur la partie achats comme premier grand accomplissement au niveau global. Plus de 60 millions d'euros d'économies seront déjà dégagés cette année et les deux partenaires ont déjà identifiés 80% des gains pour 2014 et 2015.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle