PSA et Fiat-Chrysler seraient proches de signer leur protocole d'accord de fusion

PSA et Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) pourraient signer un protocole d'accord dès la semaine du 16 décembre en vue d'une éventuelle fusion. Les deux constructeurs automobiles ont présenté en octobre un projet de rapprochement à 44 milliards d'euros.

Partager
PSA et Fiat-Chrysler seraient proches de signer leur protocole d'accord de fusion
Le projet de fusion PSA-Fiat-Chrysler doit donner naissance au quatrième constructeur automobile mondial. /Illustration diffusée le 30 octobre 2019/REUTERS/Régis Duvignau

PSA a convoqué un conseil de surveillance mardi 17 décembre, a appris Reuters de sources proches du constructeur automobile français. Lors de cette réunion, un protocole d'accord sur la fusion avec Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) pourrait être présenté. Les deux groupes mettent la dernière touche à un projet d'accord à 50 milliards de dollars (44,8 milliards d'euros). Annoncé en octobre, le projet doit donner naissance au quatrième constructeur automobile mondial.

Un accord signé la semaine du 16 décembre ?

PSA et FCA espèrent signer un accord avant Noël, sans doute d'ici la fin de la semaine du 16 décembre, a précisé une source proche du dossier. Un délai également mentionné par des informations de l'agence Bloomberg.

Tous les détails du texte ne sont pas encore finalisés et les discussions se poursuivent, a cependant ajouté une autre source. Un porte-parole de PSA a refusé de commenter l'information.

Par le passé, les deux groupes se sont dits confiants de trouver un accord avant la fin de l'année 2019, malgré l'inconnue de l'action en justice engagée par General Motors contre FCA. En novembre, GM a porté plainte aux États-Unis contre FCA pour racket, accusant son rival de corruption lors de ses négociations avec le syndicat UAW afin d'obtenir des avantages indus sur les salaires et les conditions de travail. Le constructeur italo-américain a répondu en reprochant à GM de vouloir perturber son projet de rapprochement avec PSA.

FCA se retire une épine du pied aux États-Unis

En parallèle, les salariés américains de FCA affiliés au syndicat UAW ont voté en faveur de la future convention collective de quatre ans. L'entreprise s'évite ainsi une grève au moment où se prépare le mariage avec PSA. La base s'est prononcée à 71% en faveur de cet accord qui avait été négocié avec la direction fin novembre, selon les résultats donnés mercredi 11 décembre par le syndicat.

La puissante organisation syndicale était parvenue à des compromis similaires chez GM. Mais les négociations ont abouti dans la douleur, après une grève de 40 jours qui a quasiment interrompu les activités du constructeur en Amérique du Nord et lui a coûté 3 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros).

Le contrat avec Fiat inclut un engagement de FCA d'investir 9 milliards de dollars et de créer 7 900 emplois sur les quatre ans de la convention. Sur ces 9 milliards, 4,5 milliards avaient déjà été annoncés en 2019 pour être investis dans cinq usines et créer 6 500 emplois. Le constructeur peut désormais se consacrer pleinement au rapprochement programmé avec son rival français PSA.

Avec Reuters

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS