PSA est prêt à revoir son accord avec Huawei pour faciliter son projet de fusion avec Fiat-Chrysler

Entre Huawei et Fiat-Chrysler Automobiles (FCA), PSA préfère-t-il FCA ? Le constructeur automobile français a annoncé le 3 mars être prêt à revoir son partenariat avec Huawei si jamais les autorités américaines le demandaient.

Partager
PSA est prêt à revoir son accord avec Huawei pour faciliter son projet de fusion avec Fiat-Chrysler
PSA et Huawei ont signé fin 2017 un accord pour équiper les véhicules du groupe français avec la plateforme IoT (Internet des objets) du groupe chinois. /Photo prise le 26 février 2019/REUTERS/Christian Hartmann

Si les autorités américaines le demandent, PSA est prêt à ajuster son partenariat de 2017 avec Huawei, l'équipementier télécoms chinois au coeur d'une polémique avec les Etats-Unis. Le constructeur automobile français espère obtenir en échange un feu vert au projet de fusion avec le groupe italo-américain Fiat-Chrysler Automobiles (FCA).

Un partenariat lié à l'opérateur français Orange

PSA et Huawei ont signé fin 2017 un accord pour équiper les véhicules du groupe français avec la plateforme IoT (Internet des objets) OceanConnect du groupe chinois, en Europe via le cloud d'Orange. Mais depuis, PSA et FCA sont entrés en discussions pour fusionner, et le partenariat avec Huawei pourrait constituer un écueil lors de l'approbation du projet par les Etats-Unis.

"Nous avons un partenariat avec Huawei, qui est lié à un autre partenariat avec l'opérateur télécom français Orange, nous ne sommes pas en relation directe avec eux, mais nous écouterons bien entendu sur ce sujet les autorités américaines et suivrons toutes leurs instructions", a déclaré le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, mardi 3 mars au cours d'une téléconférence de presse.

"Nous ne considérons pas cela comme un sujet majeur, car c'est un partenariat limité et indirect, mais s'il y a la moindre question ou consigne des autorités américaines, nous veillerons à les suivre", a-t-il ajouté.

Six millions de véhicules concernés en Europe et en Chine

La première voiture de PSA connectée grâce à Huawei, la DS7 Crossback - modèle utilisé par Emmanuel Macron lors de son élection - a été dévoilée en 2018. Aujourd'hui, six millions de véhicules du constructeur français ainsi équipés sont en circulation en Europe et en Chine.

La technologie Huawei pilote des services comme la navigation connectée et la reconnaissance vocale, ainsi que l'infotainement, les mises à jour logiciel et le diagnostic véhicule à distance. Elle permet aussi d'offrir des services spécifiques aux gestionnaires de flottes de location ou d'autopartage.

Les Etats-Unis accusent Huawei d'activités d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois, ce que le premier équipementier télécoms mondial dément. Cette polémique enfle sur fond de déploiement de la 5G, enjeu géopolitique international car cette cinquième génération de téléphonie doit permettre de connecter les voitures et nombre d'autres objets, et de créer de nouveaux services dans la santé et l'industrie.

Avec Reuters (Edward Taylor et Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 Commentaire

PSA est prêt à revoir son accord avec Huawei pour faciliter son projet de fusion avec Fiat-Chrysler

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS