Tout le dossier Tout le dossier

PSA envisage des restructurations

Alors que le constructeur français présente la 208 à Genève, les conséquences industrielles de l’alliance avec General Motors commencent à se dessiner.

Partager
PSA envisage des restructurations

Après l’annonce de l’alliance stratégique mondiale entre PSA et General Motors la semaine dernière, les questions pratiques arrivent avec le Salon de Genève. Et c’est un plan en deux temps qui se dessine concernant l’outil industriel de PSA, avec une première étape de restructurations. Philippe Varin avait dressé les grandes lignes la semaine dernière des conséquences industrielles de l’alliance.

Si entre 2016 et 2020, les usines du groupe produiront des modèles issus de l’alliance (et pourquoi des modèles Opel), le constructeur ne peut pas s’exonérer en attendant de régler son problème de surcapacités. Denis Martin, le directeur industriel du groupe, a confirmé ce matin cette position sur le stand Peugeot du SIAG. "D’ici 2016, ces quelques années éclairent l’horizon des salariés du groupe, des deux groupes, et ça nous donne aussi du temps, mais il est compté, de manière à mener à la fois tous les efforts de compétitivité que nous menons actuellement sur nos bases industrielles et à traiter nos problématiques de surcapacité, qui existent chez PSA comme chez General Motors", précise Denis Martin.

La question de surcapacités est étudiée depuis plusieurs mois par la direction de PSA, au travers de concertations avec les partenaires sociaux mais aussi les représentants des autorités locales, dans les communes et départements où sont implantés des usines PSA. Ainsi, le 27 février s’est tenu un Comité Paritaire Stratégique qui portait sur "La compétitivité du segment B en Europe". "C’est un travail de pédagogie, et je crois qu’aujourd’hui tout le monde est conscient que chez PSA, nous avons une vraie problématique qui est très pénalisante dans le domaine du segment B, souligne Denis Martin. C’est peut-être le handicap d’être trop français et nous le payons. Bien entendu, sur un certain nombre de sites, nous regardons comment aborder la question sociale, la question de l’emploi et comment on anticipe".

"Le problème se pose sur de nombreux sites"

Alors qu’Eric Besson fait le point cette semaine sur le site de Sevelnord, Denis Martin met les points sur les i. "Je ne cristallise pas sur les sites d’Aulnay et de Sevelnord. Je peux aussi vous parler de Madrid, de Mulhouse. J’ai aussi la problématique de Rennes, où la gestion est délicate avant l’arrivée d’un nouveau véhicule dans le futur. Le problème, ce n’est pas un site, le problème se pose sur de nombreux sites", affirme le directeur industriel. Même les sites qui fonctionnent bien aujourd’hui, comme Poissy, ne sont pas à l’abri, pour Denis Martin : "aucun site ne peut se considérer comme protégé. Même dans ces usines qui sont chargées, il ne faut pas croire que ce sera le bonheur, des efforts seront demandés à tous les niveaux".

Pour certains sites menacés, Denis Martin envisage des reconversions locales. "Dans certaines usines où l’avenir peut être remis en cause, le niveau de compétences est tel dans l’automobile qu’un avenir industriel peut s’envisager sur ces sites là, mais d’une manière différente, en anticipant des reconversions sur deux ans. Pour les usines en sous-charge, il faut anticiper la problématique d’une restructuration", laisse entendre Denis Martin. Lors de la conférence de presse de ce jour, il a expliqué que le problème des surcapacités en Europe devrait être résolu entre 18 et 24 mois. Mais le but est clair : "Aujourd’hui, le sujet de préoccupation industrielle, c’est l’efficacité industrielle de nos sites et la restructuration que nous devons mener". Denis Martin lance tout de même quelques pistes concernant le site d’Aulnay : "Si nous devons un jour restructurer Aulnay, le projet sera lié à l’automobile, ce sera connexe et nous anticiperons".

Pauline Ducamp, envoyée spéciale à Genève

0 Commentaire

PSA envisage des restructurations

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Auto

PSA : 550 postes pourraient être sauvés

Quotidien des Usines

Le sort de PSA Aulnay sur la table

Auto

Les principales déclarations de la remise du rapport Sartorius sur PSA

Auto

Le rapport Sartorius valide le plan d'économies de PSA avec des réserves

Auto

"C’est la stratégie de Philippe Varin qui est remise en cause par Sartorius"

Auto

PSA quitte le CAC 40, Solvay prend sa place

Auto

Vers un rapprochement PSA-Chevrolet

Quotidien des Usines

L’été noir de PSA

Auto

Quel impact pour PSA d’une sortie du CAC 40 ?

Auto

Les transferts de production entre Opel et PSA, objets de rumeurs

Quotidien des Usines

Philippe Varin lance la mission de reconquête pour Aulnay

Investissements industriels

Plan Rebond 2015 : la nouvelle bouée de secours de PSA

Auto

Devant le siège, les syndicats maintiennent la pression sur PSA

Quotidien des Usines

PSA Aulnay : "La ville n’a pas dit son dernier mot !"

Auto

Le cash, clé des négociations entre l’Etat et PSA

Constructeurs

BMW aurait mis fin à sa coentreprise avec PSA

Constructeurs

L’Etat s’empare du dossier PSA

Auto

Dix points pour sauver Opel

Auto

PSA va supprimer 8 000 emplois en France

Quotidien des Usines

"PSA nous a menés en bateau"

Auto

La folle journée de PSA

Quotidien des Usines

Le site PSA de Poissy touché par 700 suppressions de postes

Quotidien des Usines

PSA : les ouvriers abattus débraient à Aulnay

Auto

Philippe Varin (PSA) : "Pas de licenciements secs mais une solution pour chacun"

Éco - social

Arnaud Montebourg rappelle le "devoir" de PSA vis-à-vis de la nation

Auto

PSA, le constructeur qui a fermé dix usines en six ans

Editorial

Le dilemme de PSA : du premium ou des volumes

Auto

Le conseil de surveillance de PSA soutient Varin et sa stratégie

Constructeurs

Michel Sapin promet le soutien de l’Etat dans le dossier de PSA Aulnay

Auto

PSA prévoit de nouvelles mesures d’économies

Quotidien des Usines

Comité sous tension chez PSA

Auto

Automobile : Comment bien fermer Aulnay ?

Auto

Automobile : PSA en quête de cash

Auto

PSA Aulnay, usine paradoxale

Auto

PSA Aulnay et Opel Bochum, nouveaux Vilvoorde ?

Auto

"Tous les signaux nous emmènent vers la fermeture de PSA Aulnay"

Quotidien des Usines

PSA pourrait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay fin juillet

Auto

PSA a reçu plusieurs offres pour Gefco

Quotidien des Usines

Le plan de départs de PSA cale

Auto

PSA vend son siège

Auto

PSA - GM, la nouvelle alliance

Auto

Automobile : pourquoi PSA a besoin d’un partenaire

Editorial

208 : le modèle que Peugeot ne peut pas rater

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS