L'Usine Auto

PSA entérine son projet pour l'emploi en 2015

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

La direction et les représentants des salariés du constructeur français PSA ont adopté, mercredi 10 décembre, le DAEC 2015. Cet accord prévoit entre autres le départ d'au moins 2000 seniors.

PSA entérine son projet pour l'emploi en 2015 © D.R.

Lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire, le second en moins d'un mois, les représentants syndicaux de PSA ont adopté à 17 voix sur 20 le plan RH pour 2015 proposé par la direction. L'accord, baptisé DAEC (Dispositif d'Adéquation des Emplois et Compétences), permettra au groupe de mieux affecter ses salariés aux postes nécessaires à son développement. Il émane de l'accord de compétitivité signé l'an dernier, et s'articule autour de congés senior, de dispositifs de mobilité interne et externe, mais aussi de recrutements d'apprentis et d'employés en CDI dans les fonctions où PSA manque de compétences.

Dispositif senior

Le DAEC 2015 prévoit ainsi le départ de 2000 seniors, avec 75% de leur salaire. Ce second CCE a permis d'entériner l'élargissement du dispositif de départ jusqu'à 3 ans avant la retraite pour tous les sites et jusqu'à 5 ans avant la retraite pour les sites de Poissy (Yvelines) et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Il était déjà appliqué à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Le DAEC 2015 élargit également la mobilité externe aux métiers à l'équilibre, c'est-à-dire aux postes où PSA a les bonnes compétences en bon nombre. Le constructeur prévoit que 550 personnes pourraient en bénéficier et donc quitter le groupe. Le dispositif de mobilité externe n'était pour le moment ouvert que pour les métiers sensibles où PSA a trop de salariés par rapport à ses besoins. Mais en 2014 moins d'une centaine de personnes y ont souscrit, préférant des mobilités internes et alors que le congé senior était plébiscité. 

S’il amène des salariés à quitter l'entreprise, le dispositif de mobilité externe se veut protecteur, reconnaissent la plupart des représentants syndicaux, puisque dans les deux ans suivant son départ, le salarié peut revenir chez PSA si son départ ne lui a pas donné de perspectives suffisantes. Sur les 550 salariés en mobilité externe, la direction anticipe que plus de la moitié seront des ouvriers. Dans le dispositif DAEC 2015, 1400 salariés pourront également bénéficier de mobilité interne.

Plus de 2000 apprentis

En parallèle, PSA prévoit le recrutement de 2000 apprentis et l'embauche de 550 salariés en CDI, essentiellement dans les métiers sensibles. Le DAEC 2015 sera appliqué dès janvier et durera au maximum 14 mois. La direction et les organisations syndicales devraient se retrouver dans un an pour négocier le volet 2016.

Un premier volet du DAEC avait déjà été mis en place en 2014, entrainant le départ de 2150 seniors et environ 1300 mobilités internes.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte