PSA / Dongfeng : l'Etat privilégie le développement de partenariats plutôt qu'une augmentation de capital

L'Etat et le Chinois Dongfeng pourraient monter au capital de PSA à hauteur de 3 milliard d'euros. Pierre Moscovici ne confirme pas cette hypothèse, mais plaide pour le développement de "bons partenariats industriels" pour PSA.

Partager
PSA / Dongfeng : l'Etat privilégie le développement de partenariats plutôt qu'une augmentation de capital

PSA préparerait une augmentation de capital de trois milliards d'euros, partagée à égalité entre l'Etat français et le chinois Dongfeng, selon une source proche du dossier. Une délégation de PSA, de représentants du gouvernement français et de banquiers se serait rendue en Chine ces dernières heures afin de préparer un protocole d'accord qui pourrait être signé d'ici quelques semaines. Le projet, que PSA aimerait boucler d'ici la fin de l'année, prévoit que l'Etat français et Dongfeng Motors contribuent chacun à hauteur de 1,5 milliard d'euros, ce qui leur donnerait tous deux une participation de 20 à 30% dans le constructeur automobile français.

dillution de la participation de la famille peugeot

Selon les sources citées par Reuters, la famille Peugeot laisserait au passage sa participation se diluer à nouveau, et renoncerait à contrôler l'entreprise qu'elle a fondée deux siècles plus tôt. L'injection d'argent frais s'accompagnerait d'un élargissement de la coentreprise actuelle entre PSA et Dongfeng à d'autres technologies du groupe français et à d'autres marchés de la région Asie, alors que cette co-entreprise est actuellement centrée sur la Chine, ont-elles ajouté.

Pierre Moscovici ne confirme pas

Une augmentation de capital que Pierre Moscovici, interrogé le 12 octobre, n'a pas directement confirmé. "La question aujourd'hui n'est pas d'abord celle de l'entrée de l'Etat ou d'un constructeur au capital, c'est celle des bons partenariats industriels à développer pour PSA", a dit le ministre, lors d'une conférence de presse en marge de la réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI).

Pierre Moscovici a souligné que l'Etat français suivait le constructeur automobile "avec attention" et fait valoir que c'était "tout à fait logique" compte tenu de la garantie apportée à la filiale bancaire PSA Banque, à hauteur de sept milliards d'euros. "Et puis, il y a aussi des enjeux économiques, sociaux, industriels tout à fait majeurs, liés à la situation de l'industrie automobile française et notamment ce constructeur", a ajouté le ministre de l'Economie. La stratégie de PSA est définie par la direction du groupe, qui a fait savoir qu'elle travaillait à l'extension du champ de ses partenariats industriels existants, notamment avec General Motors et Dongfeng, a-t-il rappelé. L'Etat suit notamment la mise en oeuvre de cette stratégie du groupe "à travers (...) le comité de suivi de la garantie", a ajouté le ministre de l'Economie.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS