Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA dévoile sa stratégie pour redresser ses mauvaises ventes en Chine

, , , ,

Publié le , mis à jour le 06/09/2019 À 11H21

PSA voit ses ventes décliner fortement en Chine depuis 2015. Le 5 septembre, le constructeur automobile français a dévoilé sa stratégie pour inverser la tendance.

PSA dévoile sa stratégie pour redresser ses mauvaises ventes en Chine
Le constructeur français et son partenaire chinois Dongfeng Group vont restructurer les activités de leur coentreprise.
© DR

Jeudi 5 septembre, PSA a dévoilé sa nouvelle stratégie pour redresser son activité en Chine. Le constructeur français et son partenaire chinois Dongfeng Group vont restructurer les activités de leur coentreprise afin de réduire ses coûts et de porter ses ventes annuelles à 400 000 véhicules en 2025.

Plusieurs milliers de postes supprimés ?

Baptisée Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles (DPCA) et créée il y a 27 ans, cette coentreprise veut abaisser son seuil de rentabilité sous les 180 000 véhicules dès 2019 puis sous 150 000 d'ici 2021. Elle va consolider ses ressources manufacturières, se débarrasser de ses actifs non utilisés, améliorer son efficacité et lancer davantage de modèles en Chine, a annoncé PSA.

Un document que Reuters a pu consulter en août montre que PSA et Dongfeng ont décidé de supprimer plusieurs milliers de postes en Chine et de se défaire de deux des quatre sites d'assemblage qu'ils détiennent en commun dans ce pays.

PSA veut lancer davantage de modèles en Chine

Dongfeng Peugeot prévoit de lancer 14 nouveaux modèles au cours des trois prochaines années en Chine. Après 2020, chaque nouveau modèle aura une version électrique.

L'objectif est de relancer les ventes pour atteindre environ 250 000 unités d'ici 2021 et 400 000 unités en 2025. DPCA a vendu environ 250 000 véhicules en 2018 en Chine.

Contexte difficile sur le premier marché automobile mondial

Cette tentative de relance intervient dans un contexte difficile sur le premier marché automobile mondial. Le marché chinois s'est contracté en 2018 pour la première fois depuis les années 1990 et il devrait encore se replier de 5% en 2019, en raison notamment des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Entre 2015 et 2018, PSA et Dongfeng Group n'ont cessé de voir leurs ventes décrocher en Chine. Elles se sont effondrées de 37% en 2017 et de 34% en 2018. Porté par son activité européenne, le groupe français a tout de même enregistré des profits records en 2018 sur l'ensemble de son activité.

Avec Reuters (Yilei Sun et Norihiko Shirouzu; Bertrand Boucey pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle