Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA cherche partenaire dans le véhicule utilitaire

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Lâché par Fiat sur le site de Sevelnord, le constructeur automobile souhaite nouer un nouveau partenariat pour développer sa ligne de véhicules utilitaires.

PSA cherche partenaire dans le véhicule utilitaire © D.R. - PSA Peugeot Citroën

Alors que les rumeurs d'alliance entre PSA et Fiat circulent depuis un mois, le constructeur français est officiellement revenu la semaine dernière sur la fin de la joint-venture avec le constructeur automobile italien à Sevelnord.

Lors de sa visite à Poissy vendredi, pour l'inauguration de la ligne de la 208, Philippe Varin a déclaré que le groupe travaillait sur un nouveau partenariat pour fabriquer des véhicules utilitaires. "Le travail est en cours, ce genre de question ne trouve pas instantanément des solutions", a souligné Philippe Varin.

"Nous essayons de trouver les solutions pour les futurs véhicules utilitaires qu'il est difficile, dans notre industrie, de développer seuls, donc il faut trouver les bons partenaires pour faire ces développements", a précisé le PDG de PSA Peugeot Citroën.

Aucun nom de candidat potentiel n'a réellement fuité. Le quotidien régional La Voix du Nord évoquait il y a quelques jours une piste Mitsubishi.

Plus de 30 ans de partenariat

Fiat et PSA coopèrent depuis 1978 dans le cadre de Sevel Spa avec une production éclatée sur deux sites, Sevelsud dans les Abruzzes (Italie) et Sevelnord, basé à Hordain (Nord) près de Valenciennes. Le site français produit actuellement, à très faible volume, les Peugeot Expert et Citroën Jumpy, ainsi que les monospaces 807 et C8.

"Nous avons eu un partenariat avec le groupe Fiat qui s'éteint en 2017 parce que Fiat nous a dit que depuis qu'ils se sont mariés avec Chrysler, ils n'avaient plus besoin d'être en partenariat avec nous", a expliqué vendredi Philippe Varin. La coopération à Sevelsud, où sont produits les Peugeot Boxer et Citroën Jumper, prendra elle fin en 2019.

Les 2 400 salariés du site ont prévus de se réunir en comité d'entreprise exceptionnel le 1er mars. Ils demandent également une rencontre avec le ministre de l'Industrie Eric Besson sur l'avenir de leur usine.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle