Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA : après l'hybride-diesel, l'hybride-essence... et bientôt l'électrique

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Carlos Tavares a annoncé au Mondial de l'automobile que le groupe PSA avait validé la conception d'un dispositif hybride rechargeable et qu'il planchait désormais sur le véhicule électrique.

PSA : après l'hybride-diesel, l'hybride-essence... et bientôt l'électrique
PSA avait présenté le 3008 Hybrid 4, premier hybride diesel au monde, en décembre 2011 au salon de Tokyo.
© PSA

Carlos Tavares a dessiné jeudi 02 octobre en ouverture du Mondial de l'automobile une vision verte de PSA d'ici 2020. Le groupe a validé il y a quelques semaines la conception d'un dispositif hybride rechargeable essence. "Nous avons demandé à nos ingénieurs de travailler sur le sujet pour une adaptation hybride rechargeable essence de nos chaînes de traction", a expliqué Carlos Tavares.

Pour la Chine

Les modalités techniques ne sont pas encore connues, mais PSA mise beaucoup sur cette technologie, notamment pour le marché chinois. "Il offre une grande autonomie et permet d'accéder au centre-ville en mode 100% électrique", a souligné Carlos Tavares. Le patron du groupe français est convaincu que dans quelques années la réglementation anti-CO2 chinoise sera plus dure que les mesures prises en Europe. Or en Chine le diesel est quasi absent et donc l'hybride diesel Hybrid4 de PSA n'a aucun sens, d'où le développement de l'hybride rechargeable essence.

L'avenir de l'Hybrid4 apparaît bien sombre, Carlos Tavares a sous-entendu que la transition entre les prochaines générations d'hybrides se fera plutôt du diesel à l'essence que vers une nouvelle génération plus d'hybride diesel. PSA n'a a priori sur ce sujet aucun projet en développement.

Internaliser l'électrique

"A côté de l'hybride rechargeable essence, les briques technologiques du véhicule 2 litres aux 100 sont déjà disponibles pour les véhicules thermiques, a rappelé Carlos Tavares. Il nous reste à définir notre stratégie véhicule électrique". Peu mis en avant ces dernières années chez PSA, le véhicule électrique sera demain une brique technologique indispensable, notamment en Chine, indique le groupe. Et PSA pourrait le développer en interne, alors qu'il achetait jusqu'à présent des Mitsubishi iMiev électrique rebadgées. "L'équation à résoudre est qu'il soit rentable", a conclu Carlos Tavares.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle