Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA annonce une nouvelle génération de moteurs essence et diesel

Frédéric Parisot , , , ,

Publié le

Sur le Mondial de Paris, qui a ouvert ses portes au professionnels aujourd’hui, le groupe PSA a annoncé l’arrivée en 2017 d’une nouvelle génération de moteurs PureTech et Blue HDi. L’étape suivante sera l’introduction des chaînes de traction électrique et hybride rechargeable, prévue pour 2019.

PSA annonce une nouvelle génération de moteurs essence et diesel
Le stand PSA sur le Mondial
© Astrid Gouzik

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Pour cette journée d’ouverture du salon aux professionnels, le groupe PSA a annoncé le renouvellement de l’offre de moteurs à partir de l’an prochain. La principale nouveauté concerne les moteurs essence. A compter de septembre 2017, tous les moteurs de la gamme PureTech seront équipés de filtres à particules. PSA veut ainsi se placer à l’avant-garde sur cette technologie qui devrait devenir progressivement obligatoire.

Du côté du Diesel, le directeur de la R&D Gilles le Borgne annonce une nouvelle génération de moteurs plus légers, moins chers et avec des chiffres de consommation à la baisse. "Ils seront en avance sur les normes, puisque nous visons un coefficient de 1,5 selon les futurs tests d’émissions en Real Driving Emissions dès 2017", promet-il. Le changement le plus notable : les véhicules équipés de la future génération de moteurs Blue HDi proposeront une trappe d’accès au réservoir d’urée. Ce dernier pourra donc désormais être rempli par l’utilisateur. volume du réservoir restera inchangé, à 17 litres, pour une autonomie d’AdBlue de l’ordre de 8000 km.

Après l’introduction de ces changements dans l’essence et le diesel, PSA lancera de nouvelles motorisations hybrides plug-in (PHEV) au premier semestre 2019, et électriques au second semestre 2019.

De 6 à 2 plates-formes

A cette date, la gamme PSA ne comptera plus que deux plates-formes, contre six aujourd’hui. La plate-forme EMP2 évoluera pour proposer la chaîne de traction hybride en plus de l’essence et du diesel, et la future plate-forme CMP, en cours de développement avec notre partenaire chinois DFM, aura les trois motorisations essence, diesel et tout électrique. "Il n’y aura pas de nouvelles silhouettes, ce seront les modèles classiques qui offriront tous trois motorisations", précise Gilles Le Borgne.

Au final, le constructeur a fait ses calculs, et estime que l’introduction de ces deux nouvelles motorisations hybrides et électriques, associés avec les moteurs PureTech et Bluetooth HDi, devrait permettre d’atteindre l’objectif de 91 g de CO2 par km en 2020. Rappelons qu’il s’agit de l’objectif que PSA s’est fixé en interne, la limite imposée par la réglementation européenne est de 95 g de CO2 par km.


 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle