PSA affiche un CA semestriel meilleur que prévu malgré le Japon

par Gilles Guillaume

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PSA  affiche un CA semestriel meilleur que prévu malgré le Japon

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a prévenu mercredi que les perturbations de la filière automobile japonaise et la hausse des prix des matières premières auraient au second semestre un impact négatif plus marqué que prévu, mais a néanmoins confirmé ses objectifs 2011 après une première moitié d'année solide.

Le premier constructeur automobile français, et deuxième européen, a déclaré que l'environnement devrait se dégrader de 300 millions d'euros supplémentaires sur la deuxième partie de l'année, une dégradation qu'il ne parviendra pas à compenser intégralement par les gains de productivité et de revenus qu'il tire de son plan de performance.

"Sur le Japon, nous avons eu des effets négatifs et nous continuons à avoir des effets négatifs parce qu'il y a un certain nombre de composants qui sont en pénurie, et qui nous obligent à modifier notre offre de produits et, de ce fait, à avoir un dialogue avec nos clients un tout petit peu plus compliqué", a commenté Frédéric Saint-Geours, directeur financier de PSA, au cours d'une téléconférence.

Le groupe a malgré tout confirmé son objectif d'une hausse de son résultat opérationnel courant sur l'ensemble de l'exercice.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires a grimpé de 9,7% à 31,1 milliards d'euros, tandis que le résultat opérationnel courant a progressé de 1,8% à 1,16 milliard. Le consensus I/B/E/S Thomson Reuters, calculé respectivement à partir des réponses de neuf et sept analystes, donnait un chiffre d'affaires de 30,52 milliards d'euros et un bénéfice opérationnel courant de 1,15 milliard.

L'effet de la catastrophe qui a frappé le Japon en mars a représenté 147 millions d'euros pour PSA au premier semestre. En excluant cet impact, le résultat opérationnel courant serait ressorti en hausse de 14,7%.

Mardi, l'équipementier Faurecia, dont PSA détient encore 57,4%, a relevé ses objectifs 2011 après un premier semestre marqué par une croissance vigoureuse dans toutes les régions du monde. (voir )

L'action PSA a clôturé mardi à 29,50 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 7 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris environ 4%, après un gain de 20% sur l'ensemble de 2010.

Avec Helen Massy-Beresford, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS