PSA : 8,27 euros par action pour l'augmentation de capital

Le groupe présente mardi les conditions de son augmentation de capital. L'opération débutera jeudi 8 mars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PSA : 8,27 euros par action pour l'augmentation de capital

La situation se précise. PSA Peugeot Citroën va lancer son augmentation de capital d'environ un milliard d'euros au prix de 8,27 euros par action nouvelle. Cela représente une décote de 42% sur le cours de l'action lundi soir.

A l'issue de cette opération qui débutera jeudi, le constructeur américain General Motors détiendra 7% du capital du groupe français. La période de souscription s'étend du 8 au 21 mars inclus.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

GM et le groupe familial Peugeot se sont engagés à souscrire à hauteur de 31% "via l'acquisition et l'exercice des droits préférentiels de souscription cédés par le groupe familial Peugeot et l'acquisition d'actions auto-détenues vendues par PSA".

Après l'augmentation de capital, le groupe familial Peugeot détiendra 25,2% du capital et 37,9% des droits de vote de PSA. De son côté, GM va acheter 7% du capital pour un montant total de 304 millions d'euros.

4 modèles communs d'ici à 2016

De son côté General Motors détaille les modalités de son alliance dans un document remis au gendarme américain de la Bourse. Il explique donc que le partenariat comprend la construction d'au moins 4 modèles communs d'ici à 2016.

D'autre part, l'accord entre les deux constructeurs est scellé pour 10 ans minimum. Il sera renouvelé sauf si l'une des parties s'y oppose. Toutefois, différentes clauses ont été incluses, prévoyant la fin de l'alliance. Elle pourra notamment s'éteindre si un concurrent de GM s'empare de 10% ou plus de Peugeot, directement ou indirectement.

L'alliance entre les deux constructeurs inquiète certaines des filiales de GM. Le vice-président du groupe Stephen Girsky a dû rappeler lors du salon de Genève que GM reste "engagé envers Opel et Vauxhall".

Le vice-président de GM rejette l'idée d'abandonner la marque Vauxhall au Royaume-Uni. "Nous savons qu'elle est très importante et nous n'avons aucun projet de nous en séparer", affirme-t-il. Le secrétaire d'Etat anglais Vince Cable est précisément venu à Genève pour demander au groupe de ne pas fermer l'usine Vauxhall d'Ellesmere Port, au nord-ouest de l' Angleterre.

Remy Maucourt et Astrid Gouzik

L'usine Sevelnord n'est pas menacée

Un responsable syndical du site PSA SevelNord d'Hordain (Nord) a rapporté lundi des propos rassurants de sa direction : cette usine ne serait pas concernée  par les futures réductions de coûts consécutives à l'alliance PSA-GM.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS