Prudence sur les actions, les banques sous pression avec l'affaire Archegos

par Blandine Henault
Prudence sur les actions, les banques sous pression avec l'affaire Archegos
Les principales Bourses européennes évoluent prudemment lundi dans la matinée. À Paris, l'indice CAC 40 est quasiment stable (-0,04%). À Francfort, le Dax prend 0,09% mais à Londres, le FTSE recule de 0,3%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent prudemment lundi dans la matinée avec des investisseurs toujours tiraillés entre les espoirs de reprise économique, particulièrement aux Etats-Unis, et les craintes sanitaires en Europe.

La nervosité est en outre alimentée par les annonces de pertes importantes par Credit Suisse et Nomura après qu'un fonds spéculatif, Archegos Capital Management selon des sources, a fait défaut sur des appels de marge.

Archegos est à l'origine, selon une source proche du dossier, de la vente d'importants blocs d'actions qui a fait chuter certaines valeurs vendredi à Wall Street.

Les cours du pétrole sont par ailleurs orientés en baisse avec la remise à flot du porte-conteneurs Ever Given, qui s'était échoué dans le canal de Suez.

À Paris, l'indice CAC 40 est quasiment stable (-0,04%) à 5.986,34 points vers 08h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,09% mais à Londres, le FTSE recule de 0,3%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,04%, le FTSEurofirst 300 perd 0,06% et le Stoxx 600 recule de 0,07%.

Une série d'indicateurs économiques meilleurs que prévu a alimenté la semaine dernière l'optimisme sur la reprise économique mondiale, sans parvenir toutefois à effacer les doutes en Europe, où la situation sanitaire a obligé plusieurs pays à renforcer leurs mesures de restrictions.

Les investisseurs seront encore attentifs aux indicateurs économiques au cours de cette semaine écourtée - vendredi sera chômé pour Pâques - notamment les PMI officiels en Chine et l'inflation en zone euro mercredi, puis le rapport mensuel sur l'emploi américain vendredi.

Ils suivront aussi avec attention les annonces en provenance de la Maison blanche, où Joe Biden doit présenter cette semaine son plan de dépenses pour les infrastructures.

VALEURS

Credit Suisse plonge de 14,11% à la Bourse de Zurich après avoir averti que ses résultats du premier trimestre pourraient être affectés de manière importante par l'abandon de positions qu'il détenait avec un fonds spéculatif américain, qu'il n'a pas nommé mais qui pourrait être Archegos selon des sources.

L'avertissement, qui intervient après celui plus tôt dans la matinée de Nomura, pèse sur l'ensemble du secteur bancaire européen dont l'indice Stoxx abandonne 1,24%.

Deutsche Bank perd 5,41% et UBS cède 3,97%. A Paris, BNP Paribas lâche 2,78%, la plus forte baisse du CAC 40, suivi par Société Générale (-2,22%).

Credit Agricole perd 1,18% tandis que Natixis est stable.

Par ailleurs, l'opérateur espagnol de tours de téléphonie mobile Cellnex (+3,99%) est en tête du Stoxx 600 après l'annonce du rachat par le fonds souverain de Singapour d'une participation de 2,5% à Edizione, la société d'investissement de la famille Benetton.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a gagné 0,71%, portée par l'optimisme sur la reprise économique en dépit de la chute de la banque Nomura (-16,33%) qui a prévenu qu'elle pourrait accuser une perte de deux milliards de dollars liée à une transaction avec un client américain.

Selon Bloomberg, la perte de Nomura est liée aux cessions d'actions d'Archegos. La banque japonaise n'a pas souhaité commenter ses relations avec le fonds.

Les Bourses chinoises ont progressé, elles aussi soutenues par les perspectives de rebond économique. Les profits des entreprises industrielles en Chine ont bondi lors des deux premiers mois de l'année, selon des données publiées samedi. L'indice composite de la Bourse de Shanghai a avancé de 0,5%.

A WALL STREET

Les futures sur les indices américains évoluent pour l'heure en repli de 0,4% à 0,6% après la nette progression observée vendredi.

La Bourse de New York a profité en fin de semaine dernière de la hausse des valeurs technologiques, de l'énergie et bancaires alors que les investisseurs parient sur une forte reprise économique en 2021.

L'indice Dow Jones a gagné 1,39% à 33.072,88 points. Le S&P-500 a pris 1,66%, à 3.974,54 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,24% à 13.138,73 points.

La tendance n'a ainsi pas été affectée par le plongeon de ViacomCBS et de Discovery, qui ont tous deux chuté de 27% vendredi. Une source proche du dossier a expliqué ces mouvements par la cession d'importants blocs d'actions de la part d'Archegos Capital Management.

CHANGES/TAUX

Le dollar reste porté par les perspectives de reprise économique aux Etats-unis avec l'accélération du déploiement de la vaccination contre le coronavirus et le soutien budgétaire massif.

Il se maintient à un plus haut de quatre mois face à un panier de devises de référence, dont l'euro, qui recule à 1,1766 dollar.

La devise unique se dirige vers son pire mois depuis la mi-2019 alors que les difficultés dans la campagne vaccinale et une nouvelle vague d'infections en Europe font craindre pour les perspectives économiques de la région.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est inchangé à 1,662%. Son équivalent allemand prend près de deux points de base à -0,334%.

PÉTROLE

Les cours du brut reculent après l'annonce de la remise à flot de l'Ever Given dans le canal de Suez, qui devrait permettre de rouvrir dans les prochains jours l'une des voies commerciales les plus empruntées au monde après un blocage de près d'une semaine.

Le blocage du canal de Suez avait fait craindre des retards dans la livraison de pétrole, ce qui avait soutenu les cours.

Le baril de Brent abandonne 0,51% à 64,24 dollars et celui du brut léger américain (WTI) perd 0,98% à 60,37 dollars.

(Édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS