Prudence en vue en Europe avant l'emploi américain

par Blandine Henault

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Prudence en vue en Europe avant l'emploi américain
Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street, la prudence l'emportant avant la publication très attendue du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street, la prudence l'emportant avant la publication très attendue du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

Les contrats à terme signalent un repli de 0,04% pour le Dax à Francfort, de 0,04% aussi pour le FTSE à Londres et de 0,12% pour l'EuroStoxx 50.

De premières indications disponibles donnent par ailleurs le CAC 40 parisien en repli de 0,18% à l'ouverture.

Les indices européens ont fini jeudi en ordre dispersé après une série de bons indicateurs économiques américains qui ont rassuré sur le rythme de la reprise mais alimenté en même temps les craintes sur l'inflation et la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Cela a fait monter les rendements obligataires et le dollar et pesé sur les grandes valeurs technologiques à Wall Street.

Les investisseurs attendent désormais la publication, à 12h30 GMT, du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de mai. Les économistes attendent 600.000 créations d'emplois après 218.000 en avril.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, le recul des grandes valeurs technologiques ayant pesé sur le S&P-500 et le Nasdaq.

Les indices de référence ont toutefois légèrement réduit leurs pertes après des informations selon lesquelles le président américain Joe Biden était prêt à renoncer à son projet de porter l'impôt sur les sociétés à un taux de 28%.

L'indice Dow Jones a cédé 0,07%, à 34.577,04 points, le S&P-500 a perdu 0,36%, à 4.192,85 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,03% à 13.614,51 points.

Les futures sur les trois grands indices signalent pour l'heure un début de séance sans grand changement mais la tendance pourrait évoluer après la publication des chiffres de l'emploi avant l'ouverture.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo recule de 0,51% à l'approche de la clôture, sur des prises de profits affectant en particulier les valeurs de croissance.

En Chine, les places boursières sont bien orientées, soutenues par la progression des valeurs financières après la proposition de Pékin de réduire la taxe sur les transactions financières.

Le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale progresse de 1,22%.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à dix ans s'est stabilisé à 1,6267% après avoir grimpé jusqu'à 1,632% dans les échanges en Asie et pris près de quatre points de base la veille, soutenu par les solides indicateurs américains.

Cela a aussi favorisé la remontée du dollar, qui évolue à un plus haut depuis le 14 mai face à un panier de devises de référence.

L'euro est ainsi retombé à 1,2112.

PÉTROLE

Les cours du brut reculent sur des prises de bénéfice après avoir gagné plus de 2% depuis le début de la semaine.

Le baril de Brent recule de 0,21% à 71,16 dollars et celui du brut léger américain (WTI) perd 0,16% à 68,7 dollars.

(édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS