Prudence en vue à Wall Street avec les résultats et avant la Fed

par Blandine Henault

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Prudence en vue à Wall Street avec les résultats et avant la Fed
Wall Street est attendue sans grand changement à l'ouverture tandis que les Bourses européennes progressent à mi-séance. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,74% vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,19% et à Londres, le FTSE avance de 0,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue sans grand changement à l'ouverture tandis que les Bourses européennes progressent à mi-séance, portées par de solides résultats d'entreprises en attendant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) dans la soirée.

Les futures sur indices new-yorkais signalent un repli de 0,1% pour le Dow Jones, une hausse de 0,06% pour le S&P 500 et de 0,18% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,74% à 6.579,99 vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,19% et à Londres, le FTSE avance de 0,18%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,35%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,56% et le Stoxx 600 s'adjuge 0,39%.

Les investisseurs digèrent une salve de publications de résultats globalement bien accueillis en Europe avant de nouvelles publications d'entreprises américaines, dont Boeing et Pfizer avant l'ouverture new-yorkaise après celles des géants de la "tech" qui ont publié mardi soir.

Côté macroéconomie, le grand rendez-vous du jour interviendra à 18h00 GMT avec la décision de politique monétaire de la Fed et la conférence de presse, peu après, de son président Jerome Powell.

"La Fed a déclaré qu'elle attendrait 'de nouveaux progrès substantiels' avant de réduire le volume de ses achats, une déclaration vague qui suscite des divergences. Si le consensus estime qu'il est peu probable qu'elle annonce quoi que ce soit de formel dans les mois à venir, cela ne signifie pas qu'elle n'intensifiera pas les discussions à ce sujet lors de la réunion", observe John Plassard, chez Mirabaud Securities.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Le secteur de la "tech" devrait être entouré après les résultats d'Alphabet, Apple et Microsoft tombés après la clôture mardi.

VALEURS EN EUROPE

En tête du CAC 40, Renault s'adjuge 4,73% après le relèvement de la prévision de bénéfice annuel de son partenaire Nissan.

Le géant du luxe Kering prend 2,78% après avoir quasiment doublé ses ventes au deuxième trimestre grâce à l'assouplissement des restrictions sanitaires et à la bonne dynamique de Gucci.

Capgemini (+2,95%) grimpe après avoir relevé mercredi ses objectifs financiers pour 2021. Les publications d'Eurazeo (+6,23%), de Klépierre (+4%) ou encore de Nexans (+2,17%) sont également bien accueillies.

A l'inverse, Rexel (-1,76%), Maisons du Monde (-1,91%) et TF1 (-2%) sont dans le rouge après les leurs.

De son côté, Solutions 30 avance de 7,39%, la société ayant dit viser la mise en place de nouvelles procédures de gestion et de contrôle au dernier trimestre 2021.

Akka Technologies bondit de 90,32% après l'annonce de son rachat par Adecco (-6,9%) pour deux milliards d'euros en valeur d'entreprise.

Dans le reste de l'Europe, Barclays grimpe de 3,15%. La banque britannique va distribuer plus d'un milliard de dollars de liquidités aux actionnaires, via des dividendes ou des rachats d'actions, après un bénéfice semestriel au-dessus des attentes.

Deutsche Bank gagne 0,23% après un bénéfice net meilleur que prévu au T2. A contrario, Moncler (-3,99%) et ASM International (-3,24%) reculent après leurs résultats.

En dehors des publications de résultats, les acteurs britanniques du tourisme et du transport aérien se distinguent alors que sont attendus au Royaume-Uni de prochains allègements sur les restrictions sanitaires pesant sur les voyageurs en provenance de l'étranger.

Cette perspective porte notamment EasyJet (+4,96%), IAG (+4,09%) et TUI (+3,37%).

TAUX/CHANGES

Les mouvements sont limités aussi bien sur les devises que sur les obligations souveraines dans l'attente des annonces de la Fed.

L'indice qui mesure l'évolution du dollar face à un panier de devises de référence progresse légèrement et l'euro revient dans le calme vers le seuil de 1,18 dollar.

Le rendement des Treasuries à dix ans progresse légèrement, à 1,2527%. et son équivalent allemand est inchangé, à -0,451%.

PÉTROLE

Les cours du brut sont soutenus par les données de l'American Petroleum Institute montrant une baisse plus importante que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, renforçant les attentes selon lesquelles la demande dépassera la croissance de l'offre, même dans un contexte de flambée de COVID-19.

Les données officielles du département de l'Energie sur les stocks sont attendues à 14h30 GMT.

Le baril de Brent gagne 0,31% à 74,71 dollars et le brut léger américain avance de 0,52% à 72,02dollars.

(Reportage Blandine Hénault, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    PFIZER
ARTICLES LES PLUS LUS