Prudence en Europe, les craintes sanitaires persistent

par Laetitia Volga
Partager
Prudence en Europe, les craintes sanitaires persistent
Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,27% vers 09h17 GMT. À Francfort, le Dax est quasiment stable et à Londres, le FTSE abandonne 0,54%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges dans un climat prudent face à la propagation du coronavirus en Europe et aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,27% à 5.376,96 points vers 09h17 GMT. À Francfort, le Dax est quasiment stable et à Londres, le FTSE abandonne 0,54%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,14%, le FTSEurofirst 300 recule de 0,27% et le Stoxx 600 lâche 0,12%.

"Les marchés européens sont mitigés alors que les investisseurs se demandent quoi faire après l'exubérance du rallye provoqué par le vaccin de Pfizer et après une séance de baisse à Wall Street", a déclaré Neil Wilson chez CMC Markets.

Après un début de semaine en fanfare sur les marchés grâce aux espoirs d'un vaccin contre le COVID-19, les investisseurs font preuve de prudence depuis jeudi, rattrapés par les craintes liées à l'accélération des contaminations par le coronavirus.

Face à la propagation du virus, plusieurs grandes villes et Etats américains ont décidé de réimposer des restrictions sanitaires. Chicago, troisième ville du pays, encourage les résidents à rester chez eux pour un mois tandis que les écoles publiques de Detroit resteront fermées jusqu'au 11 janvier.

En Europe, la situation reste préoccupante malgré les multiples mesures prises ces dernières semaines. La France, qui a enregistré jeudi un nombre record de patients hospitalisés pour le COVID-19, a confirmé que le confinement durerait au moins jusqu'au 1er décembre.

Dans ce contexte, les investisseurs surveilleront la publication de la deuxième estimation de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro pour le troisième trimestre, attendue à 10h00 GMT.

VALEURS

Plus forte progression du CAC 40, Engie gagne 3,52% après la publication de ses résultats sur neuf mois. Le fournisseur de gaz et d'électricité a confirmé envisager en outre de vendre ses 40,4% au capital de GTT, qui cède 2,06%.

Unibail-Rodamco-Westfield abandonne 1,77% après que l'agence de notation Moody's a placé les notes du groupe sous surveillance en vue d'une possible dégradation.

M6 prend 4,66% grâce au relèvement de recommandation de Barclays à "surpondérer".

Au niveau sectoriel, les indices Stoxx des ressources de base (-0,68%) et transports et loisirs (-0,63%) accusent les plus fortes baisses. A l'inverse, le compartiment des banques gagne 0,46% et celui lié à la technologie 0,42%.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les indices américains laissent entrevoir pour l'heure une ouverture en hausse alors que le président-élu Joe Biden a consolidé sa victoire en s'emparant de l'Arizona, ce qui pourrait compliquer les efforts de Donald Trump pour contester le verdict des urnes.

Jeudi, la dégradation du contexte sanitaire a pesé à Wall Street où le Dow Jones a cédé 1,08%, le S&P-500 1,00% et le Nasdaq Composite 0,65%.

Les déclarations très prudentes de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, n'ont rien fait pour arranger l'humeur des investisseurs. Il a déclaré jeudi que les bonnes nouvelles concernant un vaccin contre le COVID-19 ne devraient pas avoir un grand impact économique à court terme. Et de prévenir : "Les prochains mois pourraient être difficiles".

EN ASIE

Après huit séances de hausse consécutives, la Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,53%, rattrapée elle aussi par les craintes liées à la pandémie.

En Chine, les places boursières ont été pénalisées par la décision de l'administration Trump d'interdir les investissements américains dans les entreprises considérées par Washington comme possédées ou contrôlées par l'armée chinoise.

La tendance a aussi été affectée par le repli des valeurs bancaires sur fond de craintes sur la qualité de leurs actifs face à la hausse des défauts.

Le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a perdu 1,05%.

TAUX/CHANGES

Sur le marché de la dette souveraine, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans est stable à 0,8832% après avoir reculé à 0,864% en début de séance, son plus bas depuis le début de la semaine. Son équivalent allemand cède un point de base pour retomber à -0,544%.

Le dollar est stable face à un panier de référence dont l'euro, qui se traite autour de 1,1807 dollar (+0,03%) en attendant la deuxième estimation de croissance pour la zone euro au T3.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est à la baisse avec les craintes de voir la résurgence de la pandémie peser sur la demande.

Le Brent perd 1,1% à 43,05 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 1,39% à 40,55 dollars. Ils s'acheminent vers des performances positives sur l'ensemble de la semaine grâce aux espoirs de vaccins.

(édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

PFIZER

CMC

CMC

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS