Prudence avant les discussions USA-Chine, Trump plombe le dollar

par Marc Angrand
Prudence avant les discussions USA-Chine, Trump plombe le dollar
Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse en début de séance mardi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,28% après une heure d'échanges. À Francfort, le Dax avance de 0,28% mais à Londres, le FTSE 100 recule de 0,03%. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse en début de séance mardi sur fond de baisse du dollar après les critiques de Donald Trump contre la politique monétaire américaine et un contexte d'optimisme prudent à la veille d'une nouvelle session de discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,28% à 5394,62 points après une heure d'échanges. À Francfort, le Dax avance de 0,28% mais à Londres, le FTSE 100 recule de 0,03%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,14, le Stoxx 600 0,14% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,32%.

Sur le marché des changes, le dollar abandonne 0,33% face à un panier de devises de référence, au plus bas depuis le 9 août, après les déclarations du président américain sur la politique de taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Dans un entretien à Reuters, Donald Trump a en effet dit n'être "pas emballé" par la politique de hausse des taux d'intérêt suivie par le président de la Réserve fédérale Jerome Powell, jugeant que la Fed devrait soutenir davantage l'économie américaine. Et il a de nouveau accusé la Chine et l'Union européenne de manipuler leur monnaie.

Ces propos, qui pourraient compliquer la poursuite de la hausse des taux de la Fed, ont fait baisser le dollar avant même la clôture de Wall Street lundi.

L'euro de son côté, s'apprécie de 0,3% à 1,1514 dollar après un pic à 1,1543, son plus haut niveau depuis le 9 août.

"On constate clairement que le président (Trump) cherche à faire baisser le dollar à chaque fois que celui-ci commence à sembler un peu cher", commente Neil Wilson, de Markets.com.

"Je pense que le marché va se raviser et que le dollar va rebondir mais il semble que le marché craigne que le président cherche à influencer la politique de la Fed."

ATLANTIA REGAGNE DU TERRAIN, BHP BILLITON BAISSE

Cet accès de faiblesse du dollar intervient à la veille de la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed et surtout trois jours avant un discours très attendu du président de l'institution, Jerome Powell, vendredi au symposium de Jackson Hole.

Les cambistes surveillent par ailleurs l'évolution de la livre turque, qui repart à la baisse face au dollar. Dans l'entretien à Reuters, Donald Trump a exclu toute concession à Ankara en échange de la libération du pasteur américain Andrew Brunson, accusé de terrorisme par la justice turque.

Les investisseurs attendent par ailleurs des indices sur l'évolution des discussions entre les Etats-Unis et la Chine sur leurs échanges commerciaux, deux jours de pourparlers étant prévus à Washington mercredi et jeudi.

En Chine, l'espoir d'une détente sur ce dossier ou, à défaut, de mesures de soutien des autorités à l'économie et aux marchés, a permis aux marchés actions de finir en forte hausse: l'indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai a gagné 1,31% et le CSI 300, qui regroupe les principales capitalisations de Chine continentale, 1,82%.

A Tokyo, la séance a été plus mitigée: le Nikkei a fini sur un gain de 0,09% mais l'indice large Topix a cédé 0,4%.

Aux valeurs en Europe, Atlantia regagne 4,01%, effaçant une petite partie de sa baisse subie depuis une semaine après la catastrophe de Gênes (-25,9% en cinq séances).

A la baisse, le géant minier BHP Billiton cède 1,82% après avoir prévenu que la réduction promise de ses coûts pourrait être plus lente que prévu initialement.

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à dix ans est pratiquement inchangé à 0,311%.

Le pétrole est en légère hausse, profitant de la baisse du dollar et des perspectives de resserrement du marché aux Etats-Unis avec la baisse des stocks de produits raffinés comme le diesel ou le fioul domestique.

(Édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

LIBERATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS