Quotidien des Usines

Provence-Alpes-Côte d'Azur

, , , ,

Publié le

Dossier

 

 

- 106 projets annoncés ou achevés entre mi-2001 et mi-2002, soit 6.6 % du total France.
- 2 943,4 millions d'euros engagés, soit 7.1 % du total France.
- 3 126 emplois envisagés à terme, soit 4.8 % du total France.


> Mini-portrait
> 10 investissements marquants
> 10 points noirs
> Les autres investissements


Logistique et santé suppléent aux télécoms

- Microélectronique et télécommunications connaissent un sérieux coup d'arrêt.
- La logistique explose, la pharmacie affirme de nouvelles ambitions.


Si les télécommunications concentraient l'an dernier les investissements les plus significatifs, il n'en est pas du tout de même cette fois. Les retards pris par l'UMTS, les ratés du Wap, les déboires de la Net économie, la concurrence irraisonnée que se sont livrés les opérateurs ont provoqué un coup de grisou général sur un secteur qui employait, en 2001, 15 000 personnes dans l'agglomération marseillaise et 11 000 dans les Alpes-Maritimes. Par contrecoup, la crise a frappé la microélectronique dans toute la région. Dans les Bouches-du-Rhône, le leader de la carte à puce, Gemplus, s'est effondré, STMicroelectronics et Atmel ont reporté leurs investissements et revu leurs effectifs à la baisse. Sur la Côte d'Azur, les majors Philips Semiconducteurs, Infineon Technologies, Alcatel Space, Thales Microsonics, Lucent Technologies, Nortel Networks... procèdent de même. Photonetics a renoncé pour sa part à ouvrir son unité de composants pour réseaux optiques. Ce coup de froid se répercute aussi chez les co-traitants. Dans les Alpes-Maritimes, les implantations d'entreprises ont fléchi avec 47 projets recensés en 2001 (1 467 emplois), contre 2 280 en 2000. Les premiers mois de 2002 confirment la tendance.

D'autres secteurs en revanche se portent pour le mieux. La logistique dans les Bouches-du-Rhône, et dans une moindre mesure le Vaucluse, mobilise près de 200 millions d'euros d'investissements (Prologis, PRD, Gicram, ID Logistics...) alors que d'autres peaufinent encore leurs projets (Elige, Gazeley...). L'environnement s'affirme aussi autour de l'étang de Berre (ERS, Linde Gas, Général Industrie...) et sur le littoral avec l'apparition des premières éoliennes à Port-Saint-Louis-du-Rhône. La chimie confirme sa volonté de modernisation - voire d'expansion - sur le site pétrochimique de Berre (Infineum, Dow Chemical...), mais aussi dans les Alpes du Sud où Sanofi-Synthélabo à Sisteron se dote d'un centre de développement. A l'Est de la région, la pharmacie (Galderma, Allergan, Arkopharma, Asepta...) confirme son excellente vitalité, comme le pôle aromatique de Grasse, où les entreprises bénéficient, de plus, du soutien de la ville qui crée de nouvelles zones d'activité.
Tant en Provence que sur la Côte d'Azur, l'agroalimentaire continue d'afficher une certaine vigueur (Agis, Ducros, Malongo, Boite à Pâtes...), même si l'incertitude pèse sur l'avenir de RCL à Marseille, vendue à Panzani. Le port de Marseille semble repartir de l'avant avec deux dossiers majeurs d'un terminal à conteneurs et d'un second terminal méthanier pour GdF. Mais, il reste secoué régulièrement par l'agonie de la réparation navale lourde. De son côté, La Ciotat (Bouches-du-Rhône) a définitivement tiré un trait sur ce passé douloureux, en favorisant l'émergence d'un pôle d'entretien de yachts de haute plaisance.
Enfin, la restructuration complète de certains quartiers, entre le port et la gare Saint-Charles à Marseille, avec le projet Euroméditerranée, ou à plus long terme les aménagements autour de la gare TGV à Avignon (Vaucluse), permettent d'entrevoir l'avenir économique de la région avec un certain optimisme. Les Alpes-Maritimes devront cependant trouver une solution à leur pénurie de foncier. Une topographie tourmentée et une spéculation sur les terrains constructibles de la part des promoteurs et des enseignes commerciales constituent en effet aujourd'hui un sérieux handicap pour les entreprises industrielles désireuses de s'étendre.

Jean-Christophe BARLA et Michel BOVAS



MINI-PORTRAIT


Jean-François Bigay, président d'Eurocopter à Marignane (13)

L'année de toutes les réussites

A la tête du numéro un mondial de la construction d'hélicoptères, Jean-François Bigay, 59 ans, a engrangé cette année nombre de succès. En février 2002, le site de Marignane, qui emploie plus de 5 000 salariés, s'est vu accolé le centre de formation au pilotage par simulation Hélisim, d'un coût de 68 millions d'euros, dont Eurocopter est actionnaire à 45 %. « 80 % de nos formations se dérouleront à terme sur le simulateur pour 20 % seulement en vol », explique-t-il, convaincu que ce service facilitera la commercialisation des appareils.
Au printemps, Eurocopter qui fait travailler 800 co-traitants en Provence a sorti de ses usines le premier hélicoptère Tigre de série. Enfin, la reconnaissance que lui porte le milieu économique provençal et azuréen a permis à Jean-François Bigay de devenir président de la Mission de développement économique régional pour promouvoir auprès des investisseurs étrangers les atouts de Provence-Alpes-Côte d'Azur. « Quand j'ai la faiblesse d'accepter, j'ai la faiblesse de faire », confie-t-il.



10 INVESTISSEMENTS MARQUANTS
 


Infineum (Shell/ExxonMobil, Pays-Bas/Etats-Unis)
Chimie
Renforcement de la production d'additifs

Le leader mondial des additifs pour huiles de moteurs et carburants investit, d'ici à fin 2002, dans la modernisation de deux de ses quatre unités sur le site pétrochimique de Berre-l'Etang (13). Le premier projet de 20,58 millions d'euros porte sur la refonte d'une usine pour la fabrication d'une molécule de nouvelle génération. Le second investissement d'environ 11,43 millions concerne la réduction des rejets polluants et l'augmentation de la capacité de 65 000 à 105 000 tonnes du centre de production de salicylate, un additif de base pour huiles de moteur.

Hélisim (Eurocopter, Thales Training & Simulation, Défense Conseil International, France/Allemagne)
Aéronautique
Centre de formation au pilotage d'hélicoptères par simulation

En se dotant à proximité de son site de Marignane (13) d'un centre de formation au pilotage d'hélicoptères par simulation, reproduisant le comportement de l'appareil dans toutes les conditions d'utilisation et de météo, Eurocopter permet, depuis février dernier, à des opérateurs civils ou militaires de faire bénéficier leurs pilotes d'un entraînement sur quatre de ses appareils. Ce « full flight simulator » conforte surtout l'offre de services en aval de l'industriel puisqu'il devrait dispenser en Provence, dès 2004, 10 000 heures de formation par an à un millier de pilotes venus du monde entier. Après l'installation, courant 2003, d'un second simulateur, Hélisim, qui aura nécessité un investissement total de 68 millions d'euros, emploiera 25 personnes.

Gicram (France)
Logistique
Une nouvelle plate-forme

Le groupe Gicram prévoyait d'édifier quatre bâtiments, dont trois connectés au fer, d'une superficie totale de 100 000 mètres carrés, sur Saint-Martin-de-Crau (13), commune voisine d'Arles pour un investissement de 45,7 millions d'euros. L'un d'entre eux, en cours de construction, a d'ores et déjà été acquis par l'américain Office Dépôt, qui installera ses équipements, dès cet automne, pour 15 millions d'euros (150 emplois sur trois ans). D'ici à 2004, Gicram maintient ses ambitions sur les trois autres bâtiments et les accélèrera éventuellement en fonction du rythme de commercialisation.

Mistral Energie (Sogeco, France)
Energie
Une ferme d'éoliennes en Camargue

Mistral Energie, basée à Portes-lès-Valence (Drôme), a inauguré début mars 2002 sur des terrains du Port autonome de Marseille à Port-Saint-Louis-du-Rhône (13) la première éolienne d'un parc, qui devrait en compter 25 d'ici 2003-2004 pour un investissement évalué à 18 millions d'euros (2 emplois), financé avec l'appui d'investisseurs privés danois. Par la suite, dix autres éoliennes pourraient être édifiées sur ce site pour environ 6 millions. Très en retard par rapport à d'autres régions en matière d'énergies renouvelables, la Provence devrait bénéficier d'autres projets à l'étude en Camargue et dans la Vallée du Rhône.

Gaz de France
Energie
Un second terminal méthanier

Alors que le Port autonome de Marseille finalise son projet d'aménagement d'un nouveau terminal conteneurs (Fos 2XL), GdF à Fos-sur-Mer (13) annonce sa volonté d'édifier sur les terrains portuaires un second terminal méthanier d'une capacité minimum de traitement de 5 milliards de mètres cubes par an, d'un coût d'environ 350 millions d'euros entre 2003 et 2005. Cet équipement, motivé par la signature d'un contrat d'approvisionnement de gaz naturel avec l'Egypte, pourra accueillir des méthaniers d'une capacité de 140 000 mètres cubes et devrait générer la création de 50 à 100 emplois à terme.

Euroméditerranée (France)
Aménagement urbain
Marseille se transforme

L'établissement public d'aménagement Euroméditerranée voit se concrétiser les premiers projets. Le groupe Constructa investit 40 millions d'euros autour de la gare Saint-Charles de Marseille (13), dans un projet, comprenant hôtel, bureaux et locaux commerciaux, qui sera livré fin 2004. La ZAC Saint-Charles devrait, par ailleurs, mobiliser, sur ses 16 hectares, 153 millions d'investissements d'ici à 2007 en réaménagements routiers, logements et universités... La modernisation de la gare en pôle multimodal d'ici à 2005 coûtera, elle, 168 millions. Le pôle dédié aux industries du cinéma et du multimédia (24 000 des 120 000 mètres carrés de l'ancienne manufacture des tabacs de la Belle de Mai) sera opérationnel en 2003 pour 18,29 millions. En bordure de la mer, sur la ZAC de la Joliette, plus de 50 000 mètres carrés de bureaux sont en cours de construction pour une livraison en 2003 et la CMA-CGM y installera son siège pour plus de 38,11 millions. Euroméditerranée devrait, au total, concentrer 3 milliards d'euros d'investissements publics et privés d'ici à 2010.

Semidep (France )
Construction navale
Reconversion engagée dans la haute plaisance

En obtenant de l'Etat et des collectivités locales, le financement d'un ascenseur à bateaux pour la réparation et l'entretien de yachts de grande plaisance, La Ciotat (13) croit enfin à un redémarrage possible pour ses anciens chantiers navals. Au-delà de cet investissement de 6,1 millions d'euros, la Semidep, société d'économie mixte créée par la région et le conseil général des Bouches-du-Rhône, a conduit pour 15 millions la réhabilitation et le désenclavement du site, la construction d'un port à sec et d'une aire de carénage, la rénovation d'un bâtiment de 8 000 mètres carrés pour l'accueil d'entreprises et de services liées à la haute plaisance. Enfin, Monaco Marine installera sur 30 000 mètres carrés un chantier d'entretien de yachts de luxe pour 12 à 15 millions, qui générera une soixantaine d'emplois. La Ciotat devrait devenir, d'ici à 2004, le principal pôle du secteur sur la façade méditerranéenne française.

Galderma (L'Oréal et Nestlé, France/Suisse)
Pharmacie
Un laboratoire à vocation mondiale

Quatrième mondial en pharmacie dermatologique, Galderma engagera, cet été, le chantier de son futur laboratoire de recherche et développement. Un terrain de huit hectares a été acquis sur le technopole de Sophia-Antipolis (06), où sera édifié en plusieurs tranches (2002-2005) près de 22 000 mètres carrés de laboratoires et locaux pour préséries. D'un coût de plus de 63 millions d'euros, ce laboratoire emploiera à terme 600 chercheurs (dont 300 créations d'emploi).

Laboratoire Arkopharma (France)
Pharmacie
Extension du site de production

Le leader européen en phytothérapie, Arkopharma investit 23 millions d'euros et crée 60 emplois, dans l'extension de ses installations industrielles de Carros (06), où travaillent environ 1 000 personnes. La mise en service cet été d'un bâtiment de stockage de 45 000 mètres cubes (100 mètres de long sur 20 mètres de haut) où 8 700 palettes (10 niveaux) sont desservies par de nombreux wagonnets pilotés par informatique, a exigé un investissement de 8 millions d'euros. Suivra avant la fin de 2002, le réaménagement de l'ancien bâtiment de stockage (15 000 mètres carrés sur 4 niveaux) et sa transformation en site de production. Dans ce programme, 3 millions d'euros seront affectés à l'amélioration de la production pour obtenir le label américain GMP « Bonne pratique de fabrication ».

Laboratoire Allergan (Etats-Unis)
Pharmacie
Un centre de recherche européen

L'américain Allergan, l'un des leaders du marché de l'ophtalmologie implanté à Sophia-Antipolis (06), où il emploie 200 personnes, a investi 7 millions d'euros dans un centre de recherche et développement européen, qui devrait accueillir 120 à 150 personnes (transferts et créations d'emplois) d'ici fin 2002. Les nouveaux locaux (microbiologie, chimie analytique, pharmacies galéniques) assureront le développement et les études cliniques des nouveaux produits Allergan dans les domaines de l'ophtalmologie, de la neurologie et de la dermatologie.

 


10 POINTS NOIRS

Citation

Patrick Baraona, P-dg de Cybernétix (automatismes pour la microélectronique, télérobotique, métrologie-optique-vision et logistique-tri-distribution)


« Nous n'avons vendu en 2001 qu'une seule machine à STMicroelectronics, à Crolles. Ce retournement brutal nous a convaincu que pour devenir moins dépendants des aléas de conjoncture de la microélectronique, nous devions équilibrer nos quatre spécialités ».

La réparation navale lourde continue sa descente aux enfers sur le Port de Marseille (13). Après l'échec du britannique Cammell Laird, l'ancien patron de la société Sud Marine, Claude Miguet, tente de sauver la Compagnie Marseillaise de Réparation (CMR), d'une liquidation pure et simple. Il bénéficie cette fois de l'appui des 140 salariés (dont il conserverait une grande partie), des co-traitants et du soutien des collectivités locales et de l'Etat.

La microélectronique sur le pôle de Rousset (13) a totalement arrêté ses projets de développement et ses embauches sur le second semestre de 2001. Atmel (Etats-Unis) et STMicroelectronics (France/Italie) ont dû procéder à des fermetures partielles d'usines. Des mesures insuffisantes cependant pour le fabricant américain de circuits intégrés qui engage un plan social en 2002 pour 180 personnes sur les 1 350 qu'emploie le site. Depuis le printemps, ST entrevoit une stabilisation. Mais, les perspectives restent trop floues pour évoquer vraiment une reprise.

Les télécommunications ont subi de plein fouet l'effondrement de leurs marchés. MetroNexus, qui devait investir 228 millions d'euros dans un « hôtel » pour opérateurs télécoms a annulé son projet à Marseille. Global Crossing, le premier à avoir investi dans un hôtel télécom paie aussi la faillite de sa maison-mère aux Etats-Unis, et cherche un repreneur. Avenir Télécom a dû se débarrasser pour se redresser financièrement de ses filiales Internet (Outdoor Attitude, Horizon Senior...) et de 500 salariés. Des opérateurs et des start-up mettent la clé sous la porte (Kast Télécom, Axxon Télécom, Qualiope...) et les investissements sur les réseaux sont ralentis, voire carrément stoppés par les principaux opérateurs.

Le numéro un mondial de la carte à puce Gemplus, à Gémenos (13), a vécu une année noire. En 2001, ses pertes ont avoisiné les 100 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,02 milliard d'euros. 1 100 emplois vont être supprimés à travers le monde, dont 416 en France entre Gémenos, La Ciotat (13) et Sarcelles (95). La direction, aux méthodes contestées par les salariés, a changé fin 2001. Le conseil d'administration aussi, avec la mise en minorité du groupe américain TGP et le retour des fondateurs de l'entreprise au printemps 2002. Le groupe espère voir le bout du tunnel en 2003.

La vente par le marseillais Skalli de la branche meunerie, pâtes sèches, riz et produits frais de Rivoire et Carré Lustucru (RCL) à Panzani dont l'actionnaire majoritaire est BNP-Paribas suscite nombre d'interrogations quant au devenir de 500 des 1 400 salariés de l'entreprise. L'activité pâtes sèches de Lustucru, la semoulerie avec les Grands Moulins Maurel (114 salariés à Marseille) et les Semouleries de Normandie (32 salariés à Rouen, 76) seront vraisemblablement cédées par Panzani à un repreneur et le siège social marseillais de RCL devrait être transféré à Lyon (69). Panzani devrait en revanche conserver l'activité produits frais, le riz Taureau Ailé et le couscous Ferico, à Vitrolles (13), dont il possédait déjà la moitié des parts.

Nortel Networks (Canada) réduit l'activité de son centre de Sophia-Antipolis (06) où travaillaient 254 ingénieurs. L'équipementier ne conservera plus sur la technopole qu'une activité support et maintenance voix et données. Ce qui entraîne la suppression de 130 postes. En 2000, l'entreprise qui employait alors 300 ingénieurs sur le site envisageait d'investir 30,5 millions d'euros dans un bâtiment de 10 000 mètres carrés dédié à la R&D (300 emplois envisagés pour 2002). Nortel Networks revoit ce projet tout comme Lucent Technologies qui a également supprimé plus de 100 postes sur les 300 dans le département sur 2001-2002.

Photonetics, filiale du groupe danois éponyme, renonce à acquérir les anciens locaux de 10 000 mètres carrés de Thomson-CSF à Cagnes-sur-Mer (06). La société prévoyait d'y investir plus de 15 millions d'euros pour aménager une unité de composants destinés au réseau optique (200 postes envisagés de techniciens et d'ingénieurs). Le dossier était suivi par la Datar et une filiale implantation d'EdF.

Thales restructure sa filiale Thales Microsonics à Sophia-Antipolis (06). Spécialisée dans la conception de composants pour la téléphonie mobile, Thales Microsonics doit supprimer 110 des 385 salariés.

Victime du ralentissement des commandes de satellites de télécommunications, le site d'Alcatel Space à Cannes (06) spécialisé dans l'intégration et le test de satellites, où travaillent près de 2 060 salariés avec les sous-traitants, réduit ses effectifs. Un plan portant sur 150 suppressions de postes a été engagé. Il touche pour les deux tiers les sous-traitants. C'est un renversement de tendance pour un site qui avait créé plus de 700 emplois en moins de dix-huit mois et qui a engagé un important plan d'extension et de restructuration des locaux (d'un coût de 75 millions d'euros sur 2000-2001) pour mettre en place une véritable chaîne de production de satellites.

Le projet d'extension du port de commerce de Nice (06), d'un montant de 150 millions d'euros pour une nouvelle digue, hypothéqué par un débat public très polémique. Face à une vive opposition des riverains, la décision est aujourd'hui dans les mains du futur Ministre des Transports.



LES AUTRES INVESTISSEMENTS

AERONAUTIQUE-ARMEMENT-CONSTRUCTION NAVALE

Elvstrom Sails (France)
2 millions d'euros

Mouans-Sartoux (06)
Unité de 3 000 mètres carrés de voiles pour la compétition.
2002-août 2003


AGROALIMENTAIRE

Ducros (Mac Cormick, Etats-Unis)
18,29 millions d'euros

Monteux et Carpentras (84)
Augmentation de la capacité de production d'épices et herbes et modernisation des deux unités vauclusiennes.
2002-2004
50 emplois

Malongo (Rombouts, France/Belgique)
18,2 millions d'euros

Carros (06)
Ligne de production (3 millions d'euros) et unité de torréfaction de 20 000 mètres carrés sur terrain de 7 hectares.
2002-2004
20 à 30 emplois

Agromed (France)
5 millions d'euros

Vallauris et Grasse (06)
Unité de 6 000 mètres carrés sur un terrain de 1,5 hectare pour produire des pâtes pour la grande distribution.
2002-2004
10 emplois

Charles Faraud (France)
3,66 millions d'euros

Monteux (84)
Extension des bâtiments et ligne thermoformeuse pour cette entreprise spécialisée dans les plats cuisinés.
2002-Fin 2003
10 emplois

Solebiopaïs (France)
3,05 millions d'euros

Cabannes (13)
Plate-forme de distribution de produits alimentaires biologiques.
2002-Fin 2003
30 emplois d'ici à 2005

Minoterie Giraud (France)
2,74 millions d'euros

Le Thor (84)
Moulin pour doubler la capacité de production de farine de 200 à 400 tonnes par jour.
Opérationnel juillet 2002

Saint-Louis Sucre (France)
2,2 millions d'euros

Marseille (13)
Industrialisation de nouveaux produits et mise en conformité des installations de production de sucre.
Opérationnel été 2002

Domaine Château Pas du Cerf (France)
2 millions d'euros

La Londe (83)
Chai de vinification, bâtiment de stockage et magasins pour ce domaine viticole.
2001-Eté 2002
10 emplois

Le Cabanon (France)
2 millions d'euros

Camaret (84)
Modernisation et accroissement de la capacité de production des unités de Camaret (84) et Ledenon (30) et amélioration de la logistique pour ce fabricant de produits à base de tomates.
2002

Haribo Ricqlès Zan (Haribo, Allemagne)
1,8 million d'euros

Marseille (13)
Nouveaux équipements de production de bonbons et modernisation des process.
2002

Sud Panification (BCS, France)
0,5 million d'euros

Carros (06)
Equipement de production pour la boulangerie industrielle.
2002


AUTOMOBILE

MDI (Holding MDI, Luxembourg)
6,1 millions d'euros

Carros (06)
Usine pilote de 4 000 mètres carrés pour véhicule à propulsion pneumatique.
Opérationnel 2ème semestre 2002
85 emplois

Autochoc (France)
2,5 millions d'euros

Carros (06)
1 500 mètres carrés de locaux sur 3 hectares pour le département préparation des véhicules pour la location.
2002
20 emplois


CHIMIE-PHARMACIE

BP Lavera (BP, Royaume Uni)
70 millions d'euros

Martigues (13)
Amélioration de la fiabilité, de la sécurité et de l'environnement des installations du site chimique et de la raffinerie, modification des installations de désulfuration, réorganisation d'équipements logistiques.
2002

Dow Chemical (Etats-Unis)
18,3 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Accroissement de la capacité de production de l'unité de polybutadiène.
Opérationnel été 2002

Sanofi-Synthélabo (France)
16,77 millions d'euros

Sisteron (04)
Centre de développement industriel de nouvelles molécules médicamenteuse sur 6 000 mètres carrés.
Opérationnel été 2002

SNPE (France)
15,24 millions d'euros

Sorgues (84)
Remise aux normes environnementales de l'unité de produits chimiques (NEH) et explosifs et nouvelle unité de concentration sulfurique.
2000-2004

Jefco (Soframap, France)
15 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Deux unités de peintures et colorants.
2002-2003
80 emplois

Esso (ExxonMobil, Etats-Unis)
10 millions d'euros

Fos-sur-Mer (13)
Augmentation de la capacité de production de l'unité de propylène.
2002-2003

Europacaging (Italie)
9 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Unité de compounds et films plastiques pour l'industrie.
2002-Juin 2003
40 emplois

Cryomed (France)
4,57 millions d'euros

Bouc-Bel-Air (13)
Unité de compresses médicales anti-migraines, siège social et laboratoire de recherche.
Opérationnel automne 2002
200 emplois d'ici à 2005

Stedim (France)
4,5 millions d'euros

Aubagne (13)
Restructuration et extension du siège administratif et modernisation de l'outil de production pour ce leader mondial des bio-poches plastiques stériles à usage unique.
2002

Urrma R&D (Urrma Biopharma, Canada)
4,25 millions d'euros

Aubagne (13)
Construction, puis extension d'un laboratoire de mise au point de kits de diagnostic de progression du virus HIV chez les patients séropositifs.
2001-Fin 2002
15 emplois

Lyondell (Etats-Unis)
3,8 millions d'euros

Fos-sur-Mer (13)
Sécurité, environnement et maintenance du site de production d'oxyde de propylène et de glycols.
2002

Asepta (France)
3 à 4 millions d'euros

Monaco
Transfert de l'unité de produits pharmaceutiques (podologie) sur 5 000 à 6 000 mètres carrés avec salles blanches.
Opérationnel 1er semestre 2003

Laboratoires Bains et Arômes/BEA (France)
3,2 millions d'euros

Forcalquier (04)
Doublement de la capacité de production de cosmétiques, savons et senteurs pour ce fabricant à façon.
Opérationnel été 2002

TEC Industries (France)
3,2 millions d'euros

Saint-Rémy-de-Provence (13)
Extension de locaux et de l'outil de production de détergents, lubrifiants pour industriels et nouvelle unité de sérigraphie.
2001-2002

Atofina (TotalFinaElf, France)
3,05 millions d'euros

Saint-Auban (04)
Réduction des rejets polluants issus de la fabrication de produits chlorés.
2001-2003

Charabot (France)
3 millions d'euros

Grasse (06)
Outil de production de matières premières aromatiques et de compositions parfumantes.
2002-2003

GSF (France)
2,5 millions d'euros

Sophia-Antipolis (06)
Extension du siège et création d'un laboratoire de produits de nettoyage industriels sur 2 500 mètres carrés.
2002

Soframap (France)
2,3 millions d'euros

Villeneuve-Loubet (06)
Equipement de l'usine de peintures.
2002

Eurosilicone (France)
2,29 millions d'euros

Apt (84)
Troisième unité de production d'implants mammaires en silicone.
Opérationnel début 2002
30 emplois

Expressions Aromatiques (France)
2 millions d'euros

Mouans-Sartoux (06)
Unité de produits aromatiques de 2 000 mètres carrés.
2002

Poly Implants Prothèses (France)
2 millions d'euros

La-Seyne-sur-Mer (83)
Extension des locaux de R&D et d'entreposage d'implants mammaires.
Opérationnel automne 2001

Expressions Parfumées (France)
1 million d'euros

Grasse (06)
Extension sur 1 700 mètres carrés de l'établissement de ce créateur de parfums.
2002-2003


ELECTRIQUE-ELECTRONIQUE

Atmel (Etats-Unis)
210 millions d'euros

Rousset (13)
Extension de l'unité de fabrication existante de circuits intégrés.
Opérationnel mi-2001

Etat, Région et conseil général
61,25 millions d'euros

Gardanne (13)
Ecole d'ingénieurs en micro-électronique sous la responsabilité de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne (Loire).
2004-2005

Gemplus (France)
22,87 millions d'euros

La Ciotat (13)
Centre de recherche et de développement de cartes à puces sur 30 000 mètres carrés.
Opérationnel été 2002

Lumilog (France)
2,5 millions d'euros

Sophia-Antipolis (06)
Aménagement d'un bâtiment de 1 200 mètres carrés avec salles blanches pour R&D.
2002-2003
20 emplois

ASK (France)
2 millions d'euros

Sophia-Antipolis (06)
Extension sur 4 000 mètres carrés de l'unité de cartes de paiement électronique.
2002-2003
20 emplois

Legrand (France)
2 millions d'euros

Antibes (06)
Aménagement et équipement de l'usine d'interrupteurs électriques.
2002

MGP Instruments (France)
1,5 million d'euros

Lamanon (13)
Refonte du siège social pour le leader mondial des instruments de dosimétrie pour le nucléaire, la défense et le médical.
2002-2003


ENERGIE

EdF/Délégation Méditerranée
440 millions d'euros

Marseille (13)
Extension et améliorations des équipements de production, de transport et de distribution de l'électricité.
2001-2002

GdF/Délégation Paca
118,8 millions d'euros

Marseille (13)
Extension des réseaux de transport et distribution de gaz dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse.
2001-2003

Linde Gas (Allemagne)
3,66 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Centre de conditionnement de gaz industriels et agroalimentaires.
Opérationnel fin 2001
Unité de conditionnement d'acétylène.
2002-mi-2003
37 emplois


ENVIRONNEMENT

CEA (France)
76,22 millions d'euros

Saint-Paul-Lez-Durance (13)
Centre de conditionnement de déchets radioactifs.
2004-2005

ERS (Royaume-Uni)
9,15 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Unité de traitement de terres polluées.
Opérationnel juin 2002
45 emplois

Labo Services (France)
3 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Unité de collecte et traitement de déchets de laboratoires.
2002-2003
25 emplois

Général Industries (France)
2 millions d'euros

Rognac (13)
Siège administratif et commercial et plate-forme logistique de 2 500 mètres carrés intégrant une unité de broyage et de mise en balles de déchets plastiques.
2002-2003
3 emplois

SRHHU (Vivendi Environnement, France)
2 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Unité de collecte et de valorisation d'huiles usagées.
Opérationnel été 2002
20 emplois


INPRIMERIE-PRESSE-EDITION

Papeteries Etienne (International Paper, Etats-Unis)
61 millions d'euros

Arles (13)
Accroissement de la capacité de production de caisses de carton ondulé, amélioration des process et nouvelle unité de co-génération.
Novembre 2001-novembre 2002
20 emplois

Amaury (France)
22,87 millions d'euros

Istres (13)
Imprimerie de 6 630 mètres carrés pour les quotidiens L'Equipe et Aujourd'hui.
2002-été 2003
20 emplois

La Provence (Hachette Filipacchi Médias, France)
2,6 millions d'euros

Marseille (13)
Investissements industriels de maintenance, renouvellement informatique, modernisation des locaux d'impression de journaux.
2002


INFORMATIQUE-BUREAUTIQUE

SAP (Allemagne)
7 millions d'euros

Sophia-Antipolis (06
Bâtiment de 4 000 mètres carrés pour le centre de R&D de logiciels industriels.
2002-2003
40 à 50 emplois

Titus Interactive (France)
4 millions d'euros

Cannes (06)
Aménagement d'un studio de production de jeux vidéo.
2002
20 emplois

Absolut (France)
2 millions d'euros

Manosque (04)
Siège social et unité d'assemblage d'ordinateurs Opérationnel octobre 2001


MATERIAUX-BOIS-PAPIER

Isover Saint-Gobain (France)
6 millions d'euros

Orange (84)
Modernisation des process de production de laine de verre pour isolation.
2002

SEPR (Saint-Gobain, France)
5,15 millions d'euros

Le Pontet (84)
Collecte et traitement des effluents et bassin d'orage pour l'unité de production de verres.
Opérationnel septembre 2002

Omya (Suisse)
2,5 millions d'euros

Orgon (13)
Extension sur 17 hectares et réhabilitation paysagère de 15 hectares de la carrière de carbonate de calcium.
2003-2004
Sofrali (France)
2,2 millions d'euros

Le Cannet-des-Maures (83)
Usine de marquage, traitement et conditionnement de bouchons.
2002-Début 2003

Setma (France)
1,52 million d'euros

La Ciotat (13)
Unité de 2 000 mètres carrés de baignoires de balnéothérapie.
2002

Vitembal (France)
1,5 million d'euros

Tarascon (13)
Bâtiment de 4 500 mètres carrés de production de barquettes plastiques pour l'alimentaire.
2002-2003
25 emplois

Opiocolor (France)
1 million d'euros

Bar-sur-Loup (06)
Unité de mosaïque (d'une capacité de 400 mètres carrés par jour) de haut de gamme.
2002



MECANIQUE-EQUIPEMENT DE PRODUCTION

Coradin (Pentapharm, Suisse)
10 millions d'euros

Mouans-Sartoux (06)
Unité de 4 500 mètres carrés d'emballages plastiques.
2002

Provac (France)
3,81 millions d'euros

Vitrolles (13)
Bâtiment de 5 000 mètres carrés d'entrepôts et 1 500 mètres carrés de bureaux, et centre de formation pour ce concepteur et distributeur d'équipements de garages pour le montage et le démontage de roues.
Opérationnel fin 2001
20 emplois

Conti (France)
2 millions d'euros

Monaco (06)
Aménagement d'une unité de 3 000 mètres carrés de montage de machines à café.
2002

Delta Thermique (France)
1 million d'euros

Grasse (06)
Unité de 1 500 mètres carrés de matériels de conditionnement.
Opérationnel 2ème semestre 2002
12 emplois




METALLURGIE-SIDERURGIE

Sollac Méditerranée (Arcelor, Europe)
40 millions d'euros

Fos-sur-Mer (13)
Modernisation des installations, amélioration des process de production d'aciers, réduction des rejets, renouvellement des produits de cette unité d'aciers plats.
2002-2003


TELECOMMUNICATIONS

LD Net Center (LD Com, France)
40 millions d'euros

Marseille (13)
« Carrier hotel » (centre d'hébergement) sur 27 000 mètres carrés d'opérateurs télécoms.
Automne 2001

Bouygues Télécom/Direction Méditerranée (France)
20 millions d'euros

Aix-en-Provence (13)
Extension et modernisation des réseaux GSM sur les régions Paca, Languedoc-Roussillon et Corse.
2002

AOL (AOL-Time Warner, Etats-Unis)
15,24 millions d'euros

Marseille (13)
Centre d'appels pour le leader mondial de l'accès Internet.
Opérationnel août 2001
200 emplois à fin 2001 et 400 emplois supplémentaires d'ici à 2004

IXEurope (Royaume-Uni)
10,7 millions d'euros

Antibes (06)
Data Center pour héberger des sociétés informatiques et Internet.
2002-2003

Lambdanet (Allemagne)
7 millions d'euros

Sophia-Antipolis (06)
Data Center de 1 000 mètres carrés et aménagement d'une boucle locale.
2002
5 à 10 emplois

Monaco Telecom (Vivendi, France)
6 à 7 millions d'euros

Monaco
Mise en place du réseau UMTS.
2003-2004

AON (Etats-Unis)
6 millions d'euros

Marseille (13)
Centre de contact et services clientèle pour le courtier d'assurances.
2002
130 emplois


TRANSPORT-DISTRIBUTION-LOGISTIQUE

SNCM (France)
220 millions d'euros

Marseille (13)
Construction de deux nouveaux navires.
2002-2003

Port Autonome de Marseille
125,50 millions d'euros

Marseille et Fos-sur-Mer (13)
Modernisation et fiabilisation des équipements et des terminaux.
2001-2002

PRD (France)
45,7 millions d'euros

Miramas (13)
Entrepôts logistiques de 118 000 mètres carrés.
2001-2003

Prologis (Etats-Unis)
40 millions d'euros

Miramas (13)
Entrepôts logistiques de 102 000 mètres carrés.
2001-2003

ID Logistics (France)
30 millions d'euros

Cavaillon (13)
Entrepôts logistiques informatisés de 120 000 mètres carrés sur les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.
2001-2003
200 emplois

TNT Logistics (TNT, Pays-Bas)
20 millions d'euros

Monteux (84) et Miramas (13)
Extension sur 30 000 mètres carrés de la plate-forme logistique de Monteux, portée à 53 500 mètres carrés.
Opérationnel juin 2002
Entrepôt de 30 000 mètres carrés sur la zone Clésud, à Miramas.
Opérationnel novembre 2002
150 emplois

Réseau Ferré de France
15,24 millions d'euros
Avignon (84)
Extension de la plate-forme de transport combiné d'Avignon-Champfleury.
Fin 2002-fin 2004

Katoen Natie Berre Logistique (Belgique)
14 millions d'euros

Berre-l'Etang (13)
Plate-forme logistique pour produits oléifinés.
2002
30 emplois

Aldis (Metro, Allemagne)
10 millions d'euros

Saint-Martin-de-Crau (13)
Entrepôt logistique de produits frais alimentaires de 20 000 mètres carrés.
2003-2004
200 à 250 emplois

SMI (France)
10 millions d'euros

Saint-Martin-de-Crau (13)
Extension sur 30 000 mètres carrés d'une plate-forme logistique.
2002-2003

Monaco Logistique (France)
7,6 millions d'euros

Nice (06)
Achat et aménagement de 9 500 mètres carrés d'entrepôts au Parc d'activités logistiques.
Opérationnel juin 2002
10 emplois

Delta Plus (France)
5,8 millions d'euros

Apt (84)
Plate-forme logistique de 10 000 mètres carrés et bureaux pour le spécialiste des vêtements et accessoires de sécurité.
2002-2003

Ducros Euro Express (Deutsche Post, Allemagne)
3,81 millions d'euros

Marseille (13)
Plate-forme de transport de messagerie rapide et siège social.
Opérationnel fin 2001
40 emplois

Elige (Vinci, France)
Fos-sur-Mer (13)

Deux entrepôts logistiques de 5 000 et 15 000 mètres carrés.
2003
Gazeley (Wal-Mart, Etats-Unis)
Fos-sur-Mer (13)
Plate-forme logistique de 20 000 mètres carrés.
2003

Lorafret (France)
Fos-sur-Mer (13)

Entrepôt logistique de 12 000 mètres carrés pour la distribution des motos Kawasaki sur l'Europe du Sud.
2002-2003


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte