Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Prothèses PIP : plus de mille plaignantes pour le procès du certificateur TÜV

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

Prenant une nouvelle tournure avec le dépôt d'un millier de plaintes, le procès du groupe allemand TÜV a été renvoyé au 22 mars pour évaluer sa responsabilité dans le scandale des prothèses mammaires PIP.

Prothèses PIP : plus de mille plaignantes pour le procès du certificateur TÜV © Reuters

Coup de théâtre pour les avocats français du certificateur allemand des prothèses mammaires PIP. Alors qu'une dizaine de plaintes était envisagée, ce sont plus de mille porteuses de prothèses et six distributeurs qui se sont finalement ralliées à la procédure contre TÜV au tribunal de de commerce de Toulon, nous apprend l'AFP.

L'affaire des prothèses PIP frelatées pointe les failles du système de certification. C'est pourquoi le groupe TÜV (TÜV Allemagne et TÜV France) est assigné au civil par des distributeurs et des porteuses d'implants.

Selon l'AFP, les avocats de TÜV espèrent avec ce renvoi avoir en leur possession tous les élements du dossier avec l'issue attendue du procès pénal sur la fraude PIP, prévu du 17 avril au 14 mai à Marseille et dans lequel le groupe est partie civile.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle