Protéines : Vegepolys Valley dresse le bilan de son plan d’actions

Partager
Protéines : Vegepolys Valley dresse le bilan de son plan d’actions

Le pôle de compétitivité Vegepolys Valley a publié le 9 février 2021 le bilan du programme SOS Protein, coordonné en association avec le pôle de compétitivité Valorial. Ce plan d’actions avait pour objectifs de trouver des alternatives au tourteau de soja pour nourrir le bétail, et de développer les compétences des acteurs du territoire et de la filière afin de renforcer l’indépendance protéique des élevages de l’Ouest de la France. Après cinq années de recherche menées par quatre projets en Bretagne et dans les Pays de la Loire – Prograilive, 4AgeProd, DY+ et Terunic – « 73 % des éleveurs estimes pouvoir améliorer leur autonomie grâce à trois leviers : augmenter la part de fourrages ; produire ses propres matières riches en protéines ; et améliorer l’efficience protéique des rations », selon un sondage réalisé par WebAgri. Pour Valorial et Vegepolys Valley, le bilan de ce programme « est l’occasion de réaffirmer la pertinence de ces projets précompétitifs pour traiter, par anticipation, des enjeux stratégiques tels que l’amélioration de la souveraineté protéique ».

Des projets pour améliorer la compétitivité

Le programme SOS Protein a mobilisé des acteurs économiques, des organismes professionnels agricoles ainsi que des organismes de recherche et de formations, des instituts techniques… qui ont travaillé de concert pour déterminer quatre axes stratégiques ayant donné naissance à quatre projets. Le projet Prograilive avait pour objectif de sécuriser et d’augmenter la production de protéagineux à graines cultivés en pure ou en mélange (pois, lupin et féverole). 4AgeProd, deuxième projet né du programme, a permis d’expérimenter, sous des conditions climatiques représentatives de l’Ouest de la France, la production, la récolte et la valorisation de fourrages à base de luzerne, d’association de céréales-protéagineux et de graminées-légumineuses, ainsi que d’allonger la productivité des prairies permanentes pâturées. Le projet DY+, quant à lui, avait pour objectif d’améliorer l’utilisation digestive des protéines (et de l’énergie) contenues dans l’alimentation du bétail. Enfin, Terunic visait à évaluer, à l’échelle de l’exploitation, du territoire et des filières, les enjeux et les conséquences d’une augmentation de l’autonomie protéique des élevages.

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS