Promu par Qualcomm, Mollenkopf ne rejoindra pas Microsoft

,

Publié le

(Reuters) - Qualcomm a promu vendredi son directeur général adjoint, Steve Mollenkopf, au poste de directeur général, une nomination inattendue qui intervient après des spéculations sur son éventuelle arrivée à la tête de Microsoft.

L'annonce de sa promotion survient en effet au lendemain de la publication par l'agence Bloomberg d'informations selon lesquelles Microsoft songerait à Steve Mollenkopf pour remplacer Steve Ballmer, son PDG sur le départ.

La prise de pouvoir de Steve Mollenkopf, un ingénieur de formation de 41 ans, survient alors que Qualcomm, spécialisé dans la fabrication de puces utilisée dans la téléphonie mobile, est accusé de pratiques anticoncurrentielles en Chine, son principal marché.

Qualcomm est également visé par des pressions d'investisseurs activistes qui souhaitent le voir distribuer des dividendes plus généreux.

Steve Mollenkopf remplacera Paul Jacobs, 51 ans, fils de l'un des fondateurs de Qualcomm, le 4 mars, après l'assemblée générale des actionnaires.

"Paul est encore homme un très jeune, ce n'est donc pas quelque chose à laquelle nous nous attendions, mais c'était sans doute dans l'air depuis un certain temps", a commenté Cody Acree, analyste de Williams Financial.

"Je pense que l'intérêt de Microsoft a peut-être incité Qualcomm a accélérer le calendrier de l'annonce."

Sur le Nasdaq, l'action Qualcomm gagnait 0,37% à 73 dollars à 17h15 GMT alors que l'indice Composite prenait 0,1%.

Sruthi Ramakrishnan et Sinead Carew, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte