Progression attendue du marché de l'industrie pharmaceutique

NEW YORK (Reuters) - Le chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique devrait progresser de 5% à 7% en 2011 et s'élever jusqu'à 890 milliards de dollars, dans le sillage d'un marché chinois à très forte croissance, selon une étude d'IMS Health.

Partager

La prévision de croissance est supérieure à l'augmentation des ventes constatée cette année, entre 4% et 5%, mais la compétition nouvelle de génériques de médicaments phares et la maîtrise des coûts de la santé publique en Europe requièrent de tempérer les perspectives, selon l'IMS Market Prognosis.

"Tandis que le marché dans son ensemble semble rebondir en 2011, les contraintes sous-jacentes dans les marchés développés sont plus fortes que jamais", a expliqué Murray Aitken, vice-président d'IMS Health, qui mesure les ventes mondiales pour l'industrie pharmaceutique.

"C'est toujours un marché stimulant, particulièrement dans les zones développées du monde", a-t-il ajouté.

Les ventes vont suivre des courbes plus ou moins franches selon les pays. Le marché chinois devrait ainsi progresser de 25% à 27% selon IMS et devenir, avec plus de 50 milliards de dollars, le troisième marché pharmaceutique au monde.

Presque tous les groupes du secteur considèrent la Chine comme un pays clé pour leur avenir.

Les Etats-Unis restent de loin le plus gros marché au monde. Les ventes de produits pharmaceutiques devraient y atteindre 320 à 330 milliards de dollars en 2011, en progression de 3% à 5%.

Les cinq plus gros marchés européens - Allemagne, France, Italie, Espagne et Grande-Bretagne - devraient observer une croissance nettement plus molle pour atteindre, à eux cinq, un chiffre d'affaires de 135 à 145 milliards de dollars, alors que leurs gouvernements font pression sur les prix.

Dix-sept pays émergents ont un potentiel de croissance du marché de 15% à 17% selon IMS, et devraient représenter en 2011 un marché global de 170 à 180 milliards de dollars.

Dans plusieurs de ces Etats, l'industrie pharmaceutique bénéficiera d'un accroissement de la dépense publique de santé et d'un financement public et privé plus solide de la santé, ce qui entraîne une demande plus importante et un meilleur accès aux médicaments, relève IMS.

La Chine, le Brésil, l'Inde ou la Russie, les quatre plus grands pays émergents, sont dans ce cas.

L'année 2011 marquera en outre le début de la compétition entre les génériques de deux des best-sellers de la pharmacie: le Lipitor de Pfizer, un produit contre le cholestérol dont le chiffre d'affaires s'élève à 11 milliards de dollars par an, et le Plavix, un anticoagulant qui rapporte neuf milliards de dollars par an à Bristol-Myers Squibb et Sanofi-Aventis.

La baisse des ventes de ces produits phares due à l'arrivée de génériques ne devrait cependant pas se faire sentir avant 2012, observe IMS, mais la perte de l'exclusivité des brevets devrait entraîner une nouvelle phase intensive d'innovation.

Bill Berkrot, Grégory Blachier pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS