Prodways sur les bons rails

La division dédiée à la fabrication additive que le groupe Gorgé a créée suite au rachat de Phidias engrange les contacts sur le salon Euromold de Francfort, qui se tient du 3 au 6 décembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Prodways sur les bons rails

"Depuis hier, je n’arrête pas. Je n’ai même pas le temps de déjeuner", témoigne, mercredi 4 décembre après-midi, Arnaud Guedou, directeur commercial et marketing de Prodways. Pour la nouvelle entité, c’est le baptême du feu sur l’un des plus importants salons professionnels pour la fabrication additive. Le rachat du fabricant de machines de fabrication additive Phidias par Gorgé ne date que du mois de mai 2013.

Nouvelle gamme

André-Luc Allanic, fondateur de Phidias et père de la technologie, et Raphaël Gorgé, PDG du groupe, ont fait tous deux le voyage vers Francfort. Et sont tout autant débordés. Euromold est aussi l’occasion pour Prodways d’annoncer la gamme 2014 : la M350 pour la production de grandes pièces (jusqu’à un mètre de diagonale et 550 millimètres de hauteur), la K20 pour la fabrication de pièces composites, en particulier céramiques, et la D35, qui réalise des pièces en haute définition pour des applications biomédicales.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Réorganisation de la production

Une grande entreprise du secteur dentaire a signé un contrat sur Euromold. Comme souvent, impossible d’en savoir plus. Ni, d’ailleurs, sur les objectifs de vente, forcément largement supérieurs aux vingt machines vendues en trois ans par Phidias. L’usine est déménagée aux Mureaux, dans les Yvelines, et le système de production réaménagé. "Nous profitons du savoir-faire du groupe dans les domaines de l’organisation industrielle et de la logistique", poursuit Arnaud Guedou.

De vrais prototypes

Lui qui a contribué à la mise en relation du groupe Gorgé avec Phidias, avec l’appui du ministère du Redressement productif, est sûr des atouts technologiques de Prodways. "Nos machines choquent, ose-t-il. Elles sont capables de fabriquer, sur un même plateau, un grand nombre de pièces d’une excellente précision, avec des textures très fines."

Ces machines sont adaptées au prototypage rapide - "pas des maquettes, de vrais prototypes que l’on peut faire fonctionner pour les valider" -, mais aussi à la fabrication, en particulier dans le domaine médical.

Patrice Desmedt

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS