Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Prodways automatise la fabrication des gouttières dentaires

Gautier Virol

Publié le

En proposant un atelier robotisé pour la fabrication des gouttières d'alignement, Prodways donne la possibilité d'automatiser toute la chaîne de production de ces alternatives aux bagues dentaires. 

Prodways automatise la fabrication des gouttières dentaires
Gouttière d'alignement sur un modèle dentaire
© Prodways Group

Prodways industrialise son offre dédiée au secteur dentaire. Dans un communiqué publié le 12 mars, ce leader de l’impression 3D a annoncé le lancement de son premier atelier d’impression 3D entièrement robotisé appliqué à l’industrie dentaire. Cette solution permet la robotisation de la production de gouttières d’alignement transparentes.

Industrialisation

"C’est une des premières fois, dans l’impression 3D, qu’on arrive à un processus d’industrialisation suffisamment avancé pour nécessiter de la robotisation", s’est réjoui Raphaël Gorgé, PDG du groupe Gorgé à qui appartient Prodways.

L’atelier donne la possibilité d’automatiser toutes les étapes de la chaîne de production d’une gouttière dentaire transparente, alternative aux bagues dentaires. La construction d’un dispositif médical de la sorte commence par l’impression 3D, pour chaque patient, de modèles dentaires qui suivent l’évolution de la position de ses dents au cours du traitement.

"On imprime 20, 30 voire 40 modèles, qui sont ensuite nettoyés, rincés et cuits dans un four UV", détaille Raphaël Gorgé à l’Usine Nouvelle. "Ensuite, on thermoforme un film plastique fin et rigide sur les modèles, qu’il faut ensuite découper pour n’en récupérer que la gouttière." Une fois marqué et emballé, le produit est prêt à être envoyé. L'atelier de Prodways propose d'automatiser ce processus, de la conception des modèles à l'emballage.

Plus de 2 000 gouttières par jour

Dans son communiqué, Prodways annonce que "les différentes versions de ces modules 3D robotisés peuvent produire plus de 2 000 gouttières d’alignement transparentes par jour". D’après le PDG de l’entreprise, la solution "permet d’automatiser un certain nombre d’étapes : d'une seule à la totalité d’entre elles". Pour autant, ajoute-t-il, l’intervention humaine est toujours requise, que ce soit pour la vérification de la qualité ou le remplissage des machines d’impression 3D.

Présentée au salon IDS dédié au dentaire, qui se tient du 12 au 14 mars à Cologne en Allemagne, la solution devrait rapidement séduire les professionnels du secteur. "On espère pouvoir annoncer des clients très bientôt", avance Raphaël Gorgé.  

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle