Productions mitigées chez les constructeurs automobiles japonais

Toyota, n°1 des constructeurs automobiles, a annoncé le 27 octobre 2008 ses résultats pour septembre, affichant une baisse de production mondiale de 1,3%. Face à la crise, ses concurrents subissent la même évolution, exception faite pour Mazda et Honda

Partager

La baisse de la demande américaine a entraîné la chute de 1,3% de la production mondiale chez Toyota Motor à 789.224 unités, pour septembre. Les ventes paraissent suivre la même tendance avec une baisse de 4% à 2.236.000 véhicules, alors que le constructeur avait réalisé, depuis quelques années, de fortes ventes et encaissé des bénéfices conséquents, grâce à une forte demande sur les véhicules à faible consommation en carburant.

Paul Nolasco, porte parole de l'entreprise, précise que « les demandes du marché américain ont stagné » et confie que la tendance est la même au Japon.

La crise touche Toyota, Nissan et Mitsubishi
Selon l'agence de presse japonaise Jiji Press, Toyota pourrait afficher une perte en Amérique du Nord de plusieurs centaines de millions de dollars au premiers semestre de son exercice, ce qui serait une première depuis son entrée sur ce marché dans les années 80.
Seul signe optimiste : sur les neuf derniers mois la production du groupe affiche une hausse de 3,2%.

Pour son plus important concurrent Nissan, la situation n'est guère meilleure. En septembre, sa production mondiale a chuté de 0,3% à 316.082 unités, avec des diminutions considérables en Espagne par exemple à 30,6% ou au Mexique à 2.3% par rapport à 2007. Au Royaume Uni, au contraire, la production a augmenté de 31,7% tout comme au Japon qui affiche une hausse de 5,2%, le marché étant dopé par l'arrivée de la nouvelle Murano.

Reste que la voilure de sa production est considérablement réduite (23,2%) aux Etats-Unis, l'entreprise ayant annoncé le 21 octobre vouloir la diminuer « pour les voitures de grande taille et de luxe, en raison de la dégradation du marché local ».
Les ventes globales ont en effet chuté de 9,4% en septembre par rapport à 2007, mais aux Etats-Unis le chiffre atteint 36,8% de baisse.

Mitsubishi Motors souffre d'une décroissance de sa production mondiale de 2,2%, à 121.449 unités en septembre, l'Asie étant très touchée (26%) « à cause de l'arrêt de l'assemblage en Malaisie », d'après le constructeur.

Honda et Mazda résistent
Honda et Mazda Motors sauvent l'honneur pour septembre, avec une hausse de 9,6% de la production en un an pour la première, record absolu pour le constructeur, et une explosion à 15% pour la seconde à 128.866 unités, dopée essentiellement par la bonne tenue de Mazda 6 à l'étranger.

Honda affiche, en outre, une hausse de ses ventes de 2%, essentiellement en Europe où les ventes affichent une augmentation de 34,8%, face à une baisse de 24% aux Etats-Unis. Quant à Mazda, si au Japon elles n'augmentent que de 0,5%, elles progressent de 26,9% en septembre par rapport à 2007.

B.L

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS