Production de vaccins en France, commande de train à hydrogène, retour du Hummer... Les cinq images de la semaine

Retour sur les images fortes des derniers jours : la production de vaccins Pfizer en France est lancée, GMC a présenté une nouvelle version du SUV XXL Hummer, les premiers trains à hydrogène arrivent en France, l'UIMM a un nouveau patron...

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Production de vaccins en France, commande de train à hydrogène, retour du Hummer... Les cinq images de la semaine

Delpharm lance la fabrication de vaccins Pfizer

Le sous-traitant pharmaceutique français Delpharm, qui vient de démarrer la production du vaccin Pfizer/BioNTech à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) a accueilli le 9 avril le président de la République. L'entreprise prépare des capacités additionnelles pour ce même vaccin sur son site de Tours (Indre-et-Loire).

Première commande pour des trains à hydrogène en France

Cette fois c’est officiel : la première commande de 14 trains bi-mode électrique – hydrogène en France a été passée par SNCF Voyageurs pour le compte de quatre régions auprès d’Alstom. L’annonce officielle est faite le jeudi 8 avril.

Eric Trappier futur président de l'UIMM

La métallurgie va se doter d’un nouveau patron. C’est l’actuel président du groupement des industries aéronautiques qui devrait être élu, étant seul candidat à la succession de Philippe Darmayan. Les raisons de cette unanimité.

Le retour du Hummer, mastodonte des SUV

La marque américaine GMC (filiale de General Motors) a présenté le 5 avril la nouvelle génération de son 4x4 aux dimensions impressionnantes, le Hummer. Un monstre des routes qui sera disponible dès 2023... désormais uniquement en version électrique, pour respecter des normes environnementales plus contraignantes. Peu de chance que ce produit typiquement américain traverse l'Atlantique pour escalader nos trottoirs. Le modèle sera fabriqué dans la nouvelle usine baptisée "Zero" à Détroit.

Pour mieux refroidir ses serveurs, Microsoft les plonge dans un liquide bouillant

Microsoft teste une technique de refroidissement innovante qui repose sur l'immersion de serveurs dans un liquide porté à ébullition. Contre-intuitive à première vue, cette approche est pourtant s'avère pertinente car le liquide en question n'est pas de l'eau. Il se met à bouillir à 50 °C et le fait d'être en ébullition permet à la chaleur de s'évaporer plus facilement. Microsoft va évaluer dans la durée le potentiel de cette solution.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS