Proconseil : Libérez les directeurs d'usine !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil

Partager

Connaissez-vous le diabolo ? Vous savez, ce jeu qui consiste à envoyer en l'air avec deux bâtons et une corde, un objet qui tourne. Un objet constitué de deux jupes retournées autour d'une gorge servant à le piloter ; peut-être même y avez-vous joué...

Eh bien, la gorge de nos entreprises industrielles, je la situe au niveau des directeurs d'usine, et la ficelle ressemble de plus en plus à un noeud coulant leur enserrant le cou...

Je m'explique. Sous l'effet de l'extrême imprévisibilité des marchés, les usines ont modifié leur système de décision. Les organisations en équipes autonomes ou libérées attestent ainsi d'un très fort mouvement de décentralisation. Elles installent la prise de décision à des niveaux qui feraient frémir Taylor, ainsi que des hiérarchies plus courtes au service de ces équipes. La première jupe de notre diabolo est donc ainsi tracée : elle tourne autour du pouvoir de décision octroyé aux acteurs du terrain.

Paradoxalement, au niveau des instances de gouvernance Corporate, en raison de l'accentuation de la financiarisation des entreprises et de l'essor des organisations matricielles, la centralité s'est renforcée, aspirant vers le haut responsabilités et décisions. Et parce que les directions financières haïssent plus que tout le risque, les budgets se sont retrouvés scannés à la loupe, rabotés, asséchés, là où, il y a quelques années encore, se trouvaient logés quelques « buffers » favorisant décision rapide, action ou réaction locales. Aujourd'hui, dans cet univers d'imprévisibilité, chaque sujet demande à ce qu'il en soit référé plus haut ! La deuxième jupe du diabolo est ainsi tracée : elle tourne autour des responsabilités « reprises » par le Corporate.

Et voilà comment la corde, celle censée faire du directeur d'usine le centre névralgique des décisions opérationnelles, se resserre sur sa fonction. D'un côté, la très grande délégation de responsabilité qui fait reposer les décisions sur ses équipes. De l'autre, une centralité qui diminue ses moyens d'action. Petit à petit, de véritables créateurs locaux qu'ils étaient, hommes et femmes de décision et d'action, les directeurs d'usine deviennent des gestionnaires trop centrés sur des tâches administratives et de reporting.

Si les acteurs du terrain méritent de décider, il est temps de rendre aux directeurs d'usine ce même pouvoir ! Ils retrouveront alors le goût et la possibilité d'oser, en un mot, la qualité unique de l'entrepreneur. À la réflexion, le diabolo n'est pas qu'un art de la jonglerie...car, mal contrôlé, il peut devenir un mauvais tour de passe-passe : alors, libérons les directeurs de nos usines !

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS