Procédure de sauvegarde pour Spanghero

Ce plan vise à maintenir l'activité de la société mouillée dans le scandale de viande de cheval vendue pour de la viande de boeuf.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Procédure de sauvegarde pour Spanghero

Spanghero, la société au cœur du scandale de la viande de cheval vendue pour de la viande de bœuf, demande l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au tribunal de commerce de Carcassonne (Aude). Cette procédure a été validée à l'unanimité lors de la réunion du comité d'entreprise mardi 26 février dans la soirée.

"La procédure vise à pérenniser l'activité de l'entreprise, maintenir les emplois, et donner le temps de souffler, précise un porte-parole de Spanghero. Ce plan de sauvegarde se fait en collaboration avec les salariés et les partenaires." 330 salariés, visés par des mesures de chômage technique, travaillent sur le site de Castelnaudary.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'entreprise, qui a réduit sa production, souffre d'une absence de commandes depuis la suspension des agréments sanitaires, décidée par le ministère de l'Agriculture. Les agréments ont été en partie rétablis, mais l’entreprise a décidé de suspendre son activité de négoce, au centre de l'accusation de fraude à l'étiquetage.

Dans l'attente de commandes, la société prend contact avec ses clients. Quatre d'entre eux attendaient, mardi 26 février, les résultats de test ADN pour signer d'éventuels contrats avec Spanghero.

La société, propriétaire de Luc Berri depuis 2009, a enregistré un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros entre juillet 2011 et juin 2012.

Timothée L'Angevin

0 Commentaire

Procédure de sauvegarde pour Spanghero

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS