Quotidien des Usines

Procédure de fermeture suspendue pour Wimetal

Publié le

Social

Un sursis pour l'usine Wimetal de Wissembourg (Bas-Rhin). Suite à des irrégularités relevées dans « la procédure d'information-consultation », le juge des référés du tribunal de grande instance (TGI) de Strasbourg a ordonné la suspension de la fermeture du site, annoncé en septembre dernier.

La direction devra organiser à nouveau deux réunions formelles « pour les remettre en totale conformité avec la chronologie du calendrier légal ». Par ailleurs, le TGI a « débouté l'union des syndicats des travailleurs de la métallurgie CGT dans sa requête en annulation du plan de sauvegarde de l'emploi relatif à la fermeture du site ». La direction salue la décision du tribunal qui va « dans le sens des attentes des salariés » qui avaient approuvé en majorité le plan de sauvegarde de l'emploi.

L'usine (181 salariés) a produit des composants de systèmes d'échappement pour l'industrie automobile jusqu'à la fin décembre.

C.S.

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte