Procédés : TechnipFMC octroie sa première licence Epicerol en Inde

Partager
Procédés : TechnipFMC octroie sa première licence Epicerol en Inde

L’ingénieriste TechnipFMC a annoncé qu’il a signé son premier accord de licence pour le procédé Epicerol avec la société indienne Meghmani Finechem. La licence Epicerol octroyée à Meghmani Finechem servira à la production d’une unité de production d ‘une capacité de 50 000 t/an d’épichlorhydrine biosourcée implantée sur un complexe chimique à Dahej en Inde. L’installation, qui devrait être opérationnelle en 2021, permettra de répondre aux besoins pour la production de résines epoxy, utilisés dans les revêtements de protection (industrie, automobile, emballage, etc.) ou encore les matériaux composites pour l’aéronautique. « Epicerol est un procédé rentable pour produire de l’épichlorhydrine, avec une empreinte carbone réduite par rapport aux procédés traditionnels basés sur le propylène. Cette technologie de rupture produits moins d’émissions gazeuses, d’effluents, ou de coproduits dangereux, ce qui en fait un des procédés les plus respectueux de l’environnement possible », déclare Stan Knez, président de la division Technologie de procédés de TechnipFMC.

Une technologie héritée de Solvay

La construction de l’unité d’épichlorhydrine biosourcée à Dahej sera supervisée par le bureau de TechnipFMC à Lyon, centre de référence du groupe pour les technologies de chimie biosourcée. Développée par le chimiste belge Solvay, le procédé Epicerol est passé dans le giron de TechnipFMC depuis avril 2018 . Il permet la production d’épichlorhydrine à partir de glycérol d’origine renouvelable, et la technologie est optimisée pour une production industrielle jusqu’à 100 000 t/an. De plus, elle s’avère plus durable en matière de performance environnementale que des procédés classiques. Outre une utilisation réduite de ressources fossiles avec le glycérol, le procédé consomme 10 fois d’eau que des procédés traditionnels sur base fossile. En outre, la technologie Epicerol aide à réduire significativement la consommation énergétique ainsi que l’empreinte carbone. Ainsi pour une unité de 50 000 t/an, le procédé permet d’économiser l’équivalent de 128 000 tonnes de CO2.

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS