Problèmes de vis chez PSA : Agrati pas très causant

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Problèmes de vis chez PSA : Agrati pas très causant
Usine PSA

La plate-forme logistique Agrati de Vieux-Condé (Nord) a, selon la direction, repris un rythme normal de livraison depuis une petite semaine... « Et nous mettons tout en œuvre pour rattraper le retard accumulé. On a doublé notre effectif en faisant appel à des intérimaires, du personnel de nos autres sites et des salariés de PSA.

Le site fonctionne 24 heures sur 24, y compris les samedi et dimanche », souligne Marc Puech, responsable marketing en charge de la communication d’Agrati.

La nouvelle plate-forme où Agrati a concentré la logistique de ses trois sites de production (Vieux-Condé et Fourmies dans le Nord-Pas-de-Calais, et La Bridoire en Savoie) a ouvert ses portes le 22 août.
Des problèmes de mise en route, principalement informatiques, ont eu pour conséquence l’arrêt des usines de PSA Peugeot-Citroën, notamment Sevelnord, Mulhouse, Rennes-La Janais, Poissy, Kolin en République tchèque, Trnava en Slovaquie, et d’autres.
Le secteur automobile représente 99% de l’activité de la plateforme. Agrati, qui produit près de 300 références pour une dizaine de sites, travaille en flux tendu sans aucun stock. Aussi, le moindre problème d’approvisionnement stoppe les lignes d’assemblage automobile en aval.
La cellule de crise mise en place avec PSA Peugeot-Citroën, et dirigée par Antoine Lopez, le patron du site, est toujours à l’œuvre, mais ne laisse filtrer aucune information plus précise. Le choix des sites à livrer en priorité est fait en fonction des ventes. En ce moment, la DS3 produite à Poissy, en région parisienne, se vend bien. Il fallait donc approvisionner d'abord cette unité.
Selon la Voix du Nord, « un homme a déjà payé le prix fort du souci informatique. Le directeur industriel d'Agrati, un homme présent dans l'entreprise depuis une quinzaine d'années, a été limogé. Et l'inauguration de la plate-forme, prévue le 14 octobre, a été reportée sine die… »
La filiale française d’Agrati appartient à 52 % au groupe Italien Agrati Fastening Systems. Le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) détient les 48% restants. Ce fonds appartenant à parts égales entre Renault, PSA Peugeot-Citroën et au FSI (Fonds Stratégique d’Investissement).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS