Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

[Prix innovation] Lucile Druel, les matériaux fantastiques

Olivier James , ,

Publié le

Usine Nouvelle et Industrie et Technologies ont remis le 5 décembre les Trophées des Ingénieurs du futur. Lucile Druel est lauréate du prix innovation.

[Prix innovation] Lucile Druel, les matériaux fantastiques
Lucile Druel, lauréate du prix innovation aux Trophées des Ingénieurs du futur.
© Pascal Guittet

L’industrie, Lucile Druel est tombée dedans quand elle était petite. Avec un père spécialiste des machines d’usinage pour l’automobile et un grand frère dans l’aéronautique, cette pétillante ingénieur s’est, elle, orientée vers la physique et la chimie. Elle décroche un double diplôme à l’université de technologie de Troyes : un master en technologies et mécanique des matériaux avancés ainsi qu’un diplôme d’ingénieur en matériaux, technologie et économie. Puis elle mène un doctorat au Centre de mise en forme des matériaux (Cemef) Mines ParisTech. Là, dans le bestiaire des matériaux innovants, elle jette son dévolu sur les bio-aérogels, nés il y a une dizaine d’années et dont la conductivité thermique est inférieure à celle de l’air.

Avec de l’amidon, elle parvient à produire des matériaux poreux et nanostructurés qui pourraient améliorer l’isolation thermique des bâtiments. "Au sein de ces matériaux, la taille des pores est moins importante que celle nécessaire au libre parcours des molécules d’air, ce qui explique leurs performances isolantes", détaille-t-elle. Mais déjà la jeune chercheuse se tourne vers de nouveaux projets, les bio-aérogels à base de cellulose, cette fois destinés à la santé. Et participe au projet européen Nanohybrids sur les aérogels. Éprise de lectures fantastiques et de mangas, cette gameuse n’en garde pas moins les pieds sur terre. Son ambition ? "Poursuivre mes recherches dans le secteur industriel."

L'ingénieur qui vous inspire ? "Samuel Kistler, il est à l'origine du matériau sur lequel je travaille, découvert à la suite d'un défi lancé avec un autre scientifique."

Les autres nommés

Clémence ASTIER (Sup’Biotech) Med & Chill est un projet d’implant sous-cutané relié à une micropuce et destiné aux diabétiques.

Marc-Henri FROUIN (Niryo) Niryo est un petit robot connecté et intelligent destiné aux écoles et aux entreprises.

Corentin PIOZIN (UTC) Prosth3sis crée des prothèses via un scanner 3 D.

Réagir à cet article

Les thèmes de L'Usine Campus


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus