Prix de ventes industriels : Importante réforme des indices

Partager

Prix de ventes industriels : Importante réforme des indices

Publiés régulièrement dans cette rubrique, les nombreux indices Insee de prix de vente industriels (PVI), qui, pour la plupart, avaient jusqu'à ce jour une référence 100 en 1985, vont être, avec les valeurs de février, calculés sur une nouvelle référence 100 en 1990. Ce changement de base, qui résulte d'une décision de la CEE imposée aux Etats membres, est accompagnée d'une autre et importante réforme relative à la périodicité des indices. Celle-ci devient mensuelle pour une bonne partie des indices de prix de vente industriels. Entamée progressivement sur certaines séries au cours des deux dernières années, cette périodicité ne pourra que faciliter l'emploi de ces données. Que les utilisateurs se rassurent! L'insee a prévu des coefficients de raccordement permettant de comparer les valeurs des indices PVI sur une même base. Seuls seront dépourvus de coefficients de raccordement les indices agrégés de prix de vente industriels (tableau B45) du fait d'un changement dans les pondérations. Toutefois, l'Insee a recalculé les valeurs mensuelles pour les années 1993 et 1994. Pour des raisons techniques, les tableaux de ces indices, qui, habituellement, sont publiés dans les premiers jours du mois, ne pourront apparaître dans cette rubrique qu'au cours de la seconde quinzaine d'avril. D'autres importantes modifications devraient intervenir dans le calcul de ces indices au cours des prochains mois.En effet,toujours dans le cadre de l'harmonisation de l'arsenal statistique européen,l'actuelle nomenclature des activités professionnelles (NAP) devrait être abandonnée au profit d'une nouvelle grille.



Matières premières : Décélération

Calculés dorénavant sur une nouvelle base 100 en 1990, les prix de l'ensemble des matières premières alimentaires et industrielles importées par la France ont baissé de 2% par rapport au mois précédent. Les matières alimentaires progressent de 0,2%, alors que les industrielles accusent un repli de 2,6%. Parmi ces dernières, les matières organiques progressent de 1,8% , alors que les matières minérales affichent un repli de 4,8% du fait de la forte baisse des métaux non ferreux (-6,4%).



Produits sidérurgiques : Satisfaisant

A la grande exportation, où les prix pratiqués confirment leur tendance haussière, la demande est soutenue de la part de la zone Sud-Est asiatique. Bien que de manière un peu moins marquée, le marché américain est toujours demandeur. En Europe, si les livraisons en produits plats du deuxième trimestre sont toutes bouclées, les acheteurs se montrent moins empressés pour le troisième trimestre, compte tenu que cette période est largement amputée par les congés annuels.



USINE NOUVELLE N°2496

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS