Primo1D lève 6 millions d’euros pour accélérer l’industrialisation de sa RFID en forme de fil

Avec une levée de 6 millions d’euros, la deuxième depuis sa création, la pépite grenobloise Promo1D se donne les moyens d’accélérer l’industrialisation de sa technologie de RFID sous forme de fil. Elle ambitionne d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires dans 5 ans.

 

Partager
Primo1D lève 6 millions d’euros pour accélérer l’industrialisation de sa RFID en forme de fil
Fil de Primo1D faisant office de RFID

Après une levée de 3 millions d’euros en juillet 2014, la pépite grenobloise Primo1D boucle un deuxième tour de table d’un montant de 6 millions d’euros. Parmi les participants à l’opération figurent deux nouveaux investisseurs stratégiques : Michelin Ventures et BNP Paribas Développement.

3 marchés clés identifiés

Fondée en août 2013 par essaimage du CEA-Leti à Grenoble, Primo1D développe une technologie d’identification radiofréquence (RFID) en forme de fil baptisée E-Thread. Un format qui rend possible son intégration, de façon invisible, dans les textiles, les câbles et bien d’autres produits industriels pour des applications d’identification, d’authentification, de traçabilité, de suivi en production, d’antivol ou encore de lutte contre la contrefaçon.

"Avec la première levée de fonds auprès de capitaux d’amorçage français et business angels, nous avons mené la première phase d’industrialisation et d’effort commercial, explique à L’Usine Nouvelle Emmanuel Arène, cofondateur et directeur général de la start-up. Nous avons pu amener notre produit à maturité et identifier trois premiers marchés clés. Avec la nouvelle levée de fonds, nous voulons passer à la phase de déploiement, augmenter les cadences de production, réduire les coûts et prospecter d’autres débouchés."

Les trois marchés clés déjà identifiés se situent dans les textiles, les câbles et les objets en caoutchouc. "Dans les vêtements, notre technologie se présente comme une alternative discrète au système antivol électronique utilisé actuellement dans les magasins, affirme Emmanuel Arène. Notre produit s’insère dans la fibre textile pour devenir complètement invisible. Dans les câbles, il peut répondre à des besoins d’identification, de contrôle de conformité ou de maintenance. Dans les pièces en caoutchouc, il peut être utilisé à des fins de contrôle de production, de traçabilité ou de suivi de fonctionnement. Du fait de sa résistance à des températures élevées de typiquement 200 °C, il peut être intégré lors de la fabrication de l’objet en moulage par extrusion. »

5 brevets déposés

La start-up travaille déjà avec trois clients dans la région : un dans les pneumatiques (probablement Michelin), un dans les câbles et un dans les équipements agricoles. Elle compte aujourd’hui 16 personnes et se prépare à embaucher 7 personnes en appui de ses clients. Elle sous-traite la fabrication en volume chez Electrifil Automotive à Beynost, près de Lyon, et confie son intégration dans des fibres textiles à Masseboeuf Textiles à Livron-sur-Drôme, dans la Drôme. "En comptant l’équipe de la ligne de production chez Electrifil Automotive, nous faisons travailler au total entre 20 et 25 personnes", estime le directeur général.

L’innovation, issue du CEA-Leti, réside dans le mode de connexion de la puce mémoire nue au fil d’antenne radio et son conditionnement pour miniaturiser le système sous la forme d’un fil. Promo1D a continué à l’améliorer avec le dépôt de cinq brevets en propre. Le coût varie de 10 centimes pour le textile à 1 euro pour les objets industriels en fonction de la capacité de la puce, de son packaging et de l’environnement d’emploi.

Primo1D s’attend à générer son premier chiffre d’affaires significatif cette année : environ 1 million d’euros. Mais dans 5 ans, l’ambition d’Emmanuel Arène est d’atteindre 50 millions d’euros. A terme, il entreverrait la livraison de plusieurs dizaines, voire centaines de millions de produits par an.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS