Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Primo1D intègre l'étiquette RFID dans le vêtement

, ,

Publié le

Made in France

Primo1D intègre l'étiquette RFID dans le vêtement © Jean-Luc Valentin ; D.R.

La traçabilité à la source. En intégrant une minuscule puce RFID dans un fil textile, Primo1D propose aux industriels du secteur un moyen de suivre et d’authentifier un vêtement, depuis sa fabrication jusqu’à l’après-vente. La start-up née en 2013 démarrera en octobre sa première unité de production, avec une capacité de 4 millions de segments de fil communicant par an. "Nos premières ventes seront réalisées avec des marques de grands groupes qui veulent tester la technologie du fil RFID", indique Alain Papanti, le directeur commercial et cofondateur de Primo1D.

Le fil RFID, introduit dans un vêtement – dans une couture –, contient une puce électronique passive – elle n’a pas besoin d’énergie extérieure – qui émet un signal quand elle passe dans un dispositif de détection. Le principe des étiquettes RFID, dont l’utilisation est en forte croissance dans le textile pour la traçabilité mais que l’on peut retirer, est ici intégré dans le vêtement. Ce qui ouvre de nouvelles possibilités : la gestion des flux chez les sous-traitants, le suivi logistique des produits à travers le monde, la gestion optimale des stocks et réassorts dans les boutiques, l’antivol…

Primo1D s’appuie sur trois partenaires. Le CEA fournit les puces électroniques, le fil apte à recevoir une puce est réalisé par le fabricant de textiles techniques ardéchois Massebeuf et l’équipement de production du fil RFID est installé chez EFI Automotive, un équipementier de l’automobile. Le projet Thésée, d’un montant total de 3,8 millions d’euros financés dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, vise maintenant à créer des équipements produisant deux fois plus, soit 10 millions de fils RFID par an, et à développer des méthodologies facilitant l’intégration des fils communicants dans les procédés de l’industrie textile.

Thierry Lucas 

L’innovation

Intégrer un composant électronique dans un fil permet de créer des vêtements intelligents et communicants. Le fil RFID répond à une demande de traçabilité de l’industrie textile, mais d’autres puces électroniques, capteurs ou LED, peuvent y être intégrés.

L’opportunité

La traçabilité des vêtements par étiquettes RFID est un marché en pleine croissance. Primo1D apporte une solution innovante pour une traçabilité à la source.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle