Prime à la casse, mercato des équipementiers, projets en Asie...

La semaine de l'auto du 24 au 30 septembre 2009.

Partager

Prime à la casse : craintes à l’atterrissage. L’arrêt des primes à la casse européennes (12 programmes ont été mis en place en Europe) va peser sur le secteur automobile en 2010, selon une étude du BIPE. En France, un rapport parlementaire s’est penché sur la question du devenir de cette prime, et recommande de la fusionner avec le dispositif de bonus malus. Mais dans un premier temps, le gouvernement a décidé de réduire simplement les montants des deux primes. En Allemagne, l’arrêt non progressif de la prime à la casse pourrait marquer le début d’une vague de plans sociaux. L’industrie automobile allemande, qui avait jusque là réussi à éviter l’hémorragie d’emplois grâce à ce dispositif et au recours au chômage partiel, pourrait perdre près de 10% de sa main d’œuvre, soit environ 70.000 personnes d’ici à 2015. A moins que la demande ne retrouve rapidement son niveau de 2007, la question des surcapacités de production devra vite être rélgée.

Cap vers la Chine et l’Inde. Pour préparer l’après-crise, les constructeurs mettent le cap sur les gisements de croissance, au premier rang desquels figurent l’Inde et la Chine. GM va s’allier à l’indien Reva pour produire des véhicules électriques, et Ford a annoncé la construction d’une troisième usine d’assemblage en Chine. Le constructeur américain compte sur le continent asiatique pour atteindre son objectif de retour aux bénéfices en 2011. L’Alliance Renault-Nissan commencera quant à elle la production dans son usine commune en Inde en mai 2010. Elle fabriquera 5 modèles Nissan pour le marché local, lancés d’ici à 2012.

Du vert là où ne l’attendait pas. De l’hybride dans les scooters Piaggio, des normes plus strictes d’émissions de CO2 pour les véhicules utilitaires légers, et du GPL dans les Clio produites dans l’usine Alpine Renault de Dieppe. Il n’y a pas que les voitures particulières électriques dans le green business automobile ! Un business qui commence à avoir la faveur des marchés : aux Etats-Unis, le fabricant de batteries A123Systems a fait une introduction remarquée sur le Nasdaq.

Restructurations : le grand marché. C’est toujours la saison des transferts, que l’on joue en rang 1 ou n. Aux dernières nouvelles, le sort de Continental Clairoix, convoité par Mag, devrait être scellé le 30 septembre. Avant de se rapprocher éventuellement de Cooper Automotive, la SPBT (polymères) devra résoudre ses problèmes judiciaires, son plan social venant d’être annulé. Delphi Strasbourg, lui, n’a plus de repreneur. Faurecia serait intéressé par Plastal, et Titan par l’activité pneus agricoles de Goodyear.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS