Prévention de la contagion aérosol à l'école, Tesla le roboticien et hydrogène bleu pas vert, le best-of techno de la semaine

En cette semaine précédant la rentré scolaire, vous avez été nombreux à vous pencher sur l'efficacité des mesures de prévention contre la transmission aérosol du Covid-19 à l'école. Le positionnement de Tesla en entreprise de robotique lors de son AI Day vous a aussi intéressés. Tout comme cette première étude sur l'hydrogène bleu, qui semble bien loin d'être vert alors que nombre de pays misent dessus.

Partager
Prévention de la contagion aérosol à l'école, Tesla le roboticien et hydrogène bleu pas vert, le best-of techno de la semaine

Aération, capteurs de CO2, purificateurs : pourquoi ils sont essentiels pour limiter les contaminations au Covid-19 à l'école

L'inquiétude est montée cette semaine face à la quasi-absence de prise en compte de la contamination par aérosol par le ministère de l'Education nationale. Un mode de transmission du Covid-19 qui est pourtant largement considéré comme dominant et pour lequel une parade relativement simple existe : renouveler et/ou purifier l'air en s'aidant de la mesure du taux de CO2.

Ces pays qui se mobilisent pour lutter contre la contamination par aérosol dans les écoles

Si le ministère de l'Education français est à la traîne dans la sécurisation des écoles face à la contamination aérosol, d'autres pays avancent, comme l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. En France, seules des initiatives locales de communes ou de régions sont engagées. Capteurs de CO2 et purificateurs d'air ont certes un coût mais, selon les estimations du collectif « Nous aérons », l'équipement de toutes les écoles du pays ne coûterait que l'équivalent d'une dizaine de jours de tests…

« L’hydrogène bleu ne peut en aucun cas être considéré comme une énergie verte »

Le diagnostic de Robert W. Howarth, de l’université de Cornell (New York), est sans appel. Co-auteur d'une étude publiée mi-août dans la revue scientifique Energy, Science and Engineering, il explique en exclusivité pour I&T pourquoi l'hydrogène bleu, produit comme l'hydrogène gris par vaporéformage du gaz naturel mais en ajoutant la capture du CO2 émis lors du process, ne réduit que de seulement 9 à 12% les émissions d'équivalent CO2. Utiliser cet hydrogène bleu pour du chauffage serait même 20% plus nocif pour le climat que de brûler directement le gaz naturel !

Critiqué pour son impact environnemental, l’hydrogène bleu tient une place de choix dans les stratégies hydrogènes en Europe

La critique, appuyée par l'étude ci-dessus, du bilan carbone de l'hydrogène bleu vient heurter de plein fouet les stratégies hydrogène en Europe. En témoigne la démission fracassante du M. Hydrogène britannique, le 16 août, après la publication de la feuille de route du Royaume-Uni qui accorde une large place à l'hydrogène bleu. En France, la place de ce dernier est encore floue et semble entre les mains de l'Ademe, chargée de distribuer les financements publics pour l'hydrogène à travers des appels à projet.

Pourquoi Tesla s'est positionné comme une entreprise de robotique lors de son AI Day

Le projet de robot humanoïde présenté par Elon Musk lors de l'AI day de Tesla le 19 août a rempli sa mission : aficher Tesla comme un roboticien. C'était l'essentiel, peu importe sa faisabilité et son intérêt ! Elon Musk veut attirer les convoités spécialistes de l'intelligence artificielle, essentielle à la conduite autonome. En les faisant rêver avec son robot, mais aussi plus concrètement en leur présentant la puissance du futur supercalculateur de Tesla, qui sera équipé de la puce maison dédiée à l'IA, nommée D1.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS