Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Prévenir le vol dans les entrepôts

Publié le

La sécurisation des dépôts passe notamment par des étiquettes et des rubans spéciaux, capables de détecter immédiatement les chapardages.

Prévenir le vol dans les entrepôts
Des étiquettes intelligentes tracent les colis et réduisent la démarque inconnue.
© d.r.

Les super et hypermarchés sont tous victimes de la « démarque inconnue ». Si l’on pense immédiatement au vol dans les rayons, les entrepôts voient eux aussi la marchandise disparaître. Dans la lutte contre ce type de larcin, les solutions utilisées par la grande distribution peuvent être mises à profit dans d’autres secteurs.

Les hypermarchés Auchan perdaient ainsi plusieurs millions d’euros par an à cause de la démarque inconnue dans leurs entrepôts. Le groupe a mis en place une?démarche globale pour réduire ces vols, principalement sur le site de Villabé (Essonne), un entrepôt de 100 000?mètres carrés dédié à la redistribution des produits non alimentaires. Les responsables d’exploitation y ont appliqué un ensemble de?mesures. Certaines restent classiques, comme la zone de contrôle grillagée et la vidéosurveillance. Mais Auchan a?également renforcé les moyens humains pour les inventaires et, surtout, opté pour une solution moins conventionnelle : le?marquage des produits.

La première étape a été de répertorier les produits sensibles, ceux qui présentent un prix élevé ou suscitent des convoitises. L’objectif étant d’obtenir une efficacité maximale pour un coût minimum. SecuritySealing de Tesa Scribos a été choisi pour l’efficacité de son dispositif et son excellent rapport qualité–prix selon les responsables de la logistique d’Auchan. Cette solution permet de savoir à quelle étape de la chaîne logistique le vol a été commis et donc d’obtenir des résultats d’enquête plus rapides grâce à des investigations mieux orientées. À la longue, elle offre même un?vrai pouvoir de dissuasion. À chaque étape, les colis sont vérifiés visuellement. Une?éventuelle ouverture est détectée sur-le-champ et conduit au visionnage des enregistrements vidéo de la zone identifiée.

Impossible de dissimuler un arrachage

Concrètement, cela se présente sous la forme d’étiquettes autocollantes et de rubans adhésifs destinés à fermer les caisses en carton. Mais à la différence des rubans standards, ils permettent de constater si le paquet a été ouvert, car il est impossible de dissimuler un?arrachage et le marquage empêche tout remplacement du ruban. De la même manière, la réutilisation frauduleuse d’un?emballage d’origine pour des marchandises contrefaites est impossible.

Les étiquettes sont collées en fin de préparation sur les colis de différentes tailles, du format 1/8e de palette au format palette. Pour lutter contre le vol d’un colis entier, les palettes sont entourées d’un film plastique, une solution largement utilisée, mais dont l’efficacité a semblé suffisante. « Le travail n’est pas terminé, reconnaît Adeline Tietard, la responsable d’activité logistique d’Auchan, mais mon but premier est de livrer mon client. Le nombre de vols a déjà beaucoup diminué. Globalement, le système fonctionne très bien. Les quelques remontées des magasins sont l’occasion de réfléchir à des améliorations possibles. » Pour Auchan, le bilan est très positif. Les chiffres parlent, puisque la perte due aux vols est passée de plusieurs millions à quelques centaines de milliers d’euros par an.

Certes, des voleurs passent encore à travers les mailles du filet, mais quand la démarque inconnue est réduite à un?faible niveau, il s’agit de comparer le prix et les contraintes d’une?amélioration des systèmes antivol avec les résultats attendus. Pour Adeline Tietard, la technologie sans fil RFID c’est l’avenir. Mais son coût très élevé freine sa mise en place à?grande échelle. ??

Une étiquette contre la fraude

SecuritySealing de Tesa Scribos repose sur des éléments visuellement anodins, étiquettes et rubans adhésifs. Là où les protections physiques, comme des grillages, cherchent à empêcher le vol, cette solution permet de voir, d’un coup d’œil, qu’un carton a été ouvert. Les produits de la gamme ont une double caractéristique : ils ne sont pas reproductibles et propres à chaque client, et laissent des traces impossibles à effacer si on les arrache. Les étiquettes peuvent comporter un code-barres. Tesa Scribos propose également des solutions plus sophistiquées, avec le marquage d’un code unique pour garantir l’authenticité du produit, grâce à des technologies d’impression haute définition ou lisible uniquement par l’intermédiaire d’un laser.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle