Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Présidentielles US : qui sont les favoris des industriels

, ,

Publié le

Qui de McCain ou Obama reçoit le plus de dons de la part des industriels américains ? Réponses avec le Center for Responsive Politics, qui publie les comptes de campagne des deux candidats.

Présidentielles US : qui sont les favoris des industriels

Selon le Center for Responsive Politics (CRP), qui suit précisément les comptes de campagnes des candidats aux élections présidentielles américaines, Barack Obama aurait levé 389 millions de dollars au 31 juillet dernier, contre 180 millions de dollars pour John McCain. L'immense majorité de cet argent provient de contributions individuelles, teintées du secteur d'activité auquel appartiennent les donateurs. Pour Obama, les soutiens proviennent des secteurs traditionnellement plus enclins à voter démocrate, comme le soulignait le New York Times cet été. A l'inverse, certains secteurs habituellement acquis à la cause républicaine ont cette fois déserté le portefeuille de McCain. Qui soutient qui, parmi les industriels ? Le point sur l'origine des fonds des deux candidats.

Salariés des grandes entreprises industrielles : avantage Obama

Contributions des salariés pour les élections 2008 (en $)


Parmi les employés des grandes entreprises industrielles américaines de ce tableau, Barack Obama dispose d'une large avance. L'écart avec John McCain est manifeste à l'aune des contributions financières versées par les salariés de Microsoft, par exemple, d'IBM, d'Intel, de Cisco ou encore de Kraft Foods. Les donations (ces chiffres sont des contributions à titre individuel, hors contribution à un comité de soutien formé par l'entreprise) de salariés travaillant chez Microsoft à la campagne de Barack Obama ont ainsi totalisé 359 528 dollars selon le CRP, contre seulement 45 055 dollars pour John McCain. Microsoft est d'ailleurs la 9ème plus grosse organisation donatrice d'Obama, derrière Google notamment (6ème avec 420 000 dollars). Goldman Sachs, avec plus 691 000 dollars, étant le principal donateur du candidat.

Les sociétés IT présentes dans ce tableau (informatique, télécoms, semi-conducteurs) sont de manière générale plus favorables au candidat démocrate. En termes de classement par secteur, l'informatique et l'Internet arrive ainsi en 10ème position des secteurs les plus généreux envers Obama, mais en 17ème position pour McCain. Ce dernier a cependant la cote chez l'opérateur AT&T , 6ème donateur de sa campagne. Il n'a pas coupé tous les ponts avec les technologies de l'information.Tout comme Obama, le premier donateur de sa campagne est une banque d'investissement : il s'agit de Merrill Lynch (298 000 dollars).

Chez les salariés des constructeurs automobiles, léger avantage pour Obama (50 000 dollars), McCain (33 000 dollars) étant surtout populaire auprès des salariés de Ford. En revanche, le secteur automobile dans sa globalité a plus de poids dans la campagne de McCain. Sur le cycle des élections 2008, l'automobile a réservé 71 % de ses dons au parti républicain, et représente le 20ème secteur contributeur à la campagne du sénateur de l'Arizona.

La bancassurance vote républicain

Les avocats et les retraités sont traditionnellement deux grandes sources de financements pour les candidats à la présidentielle aux Etats-Unis. Les premiers se sont jusqu'à présent montrés beaucoup plus généreux envers Barack Obama. Et la différence s'est creusée depuis la précédente campagne présidentielle : en effet, il y a quatre ans le candidat démocrate avait recueilli deux fois plus de dons du secteur, alors qu'aujourd'hui l'écart est de un à trois.

Top des secteurs donateurs (en millions de dollars)

Le sénateur de l'Illinois reçoit également davantage de l'industrie des communications et de l'électronique que son concurrent (13,9 millions de dollars, contre 3,4 millions pour McCain). Cette dernière avait davantage goûté la campagne de Bush junior, pour lequel elle avait donné deux fois plus d'argent.

Plus étonnant, Obama rafle aussi davantage que McCain de la part des professionnels de santé, un secteur d'habitude plus favorable aux républicains. De même, alors que les sociétés d'investissement avaient donné deux fois plus pour Georges W. Bush que pour John Kerry il y a quatre ans, elles favorisent cette année Barack Obama.

Le secteur de la défense est beaucoup plus partagé, avec des contributions quasi équivalentes pour les deux candidats, à plus ou moins 450 000 dollars.

L'énergie et les matières premières sont traditionnellement d'obédience républicaine, ce qui se vérifie lors de cette campagne. Les industries pétrolières et gazières ont réservé 74 % de leurs dons au parti républicain (sur 18,4 millions de dollars de dons), et l'industrie minière 67 % (sur 3,7 millions de dollars). Seul segment à voter résolument démocrate : les énergies alternatives, dont 75 % des 797 000 dollars de dons sont allés au parti démocrate.

Pour ce qui est de l'industrie pharmaceutique, l'avantage est très léger pour John McCain (52 %), alors qu'en 2004 celle-ci avait contribué deux fois plus à la campagne de Georges W. Bush. Les piques de McCain dirigées vers cette industrie, qu'il juge responsable des tarifs élevés des médicaments, y seraient pour beaucoup, selon Bloomberg. Quant à l'aéronautique, elle répartit ses dons à égalité entre les deux partis.

Résultat des courses : l'industrie préfère McCain

Au final, le nombre de secteurs industriels qui penchent pour le parti républicain est supérieur.

> Avantage McCain : agroalimentaire, automobile, construction, industrie pharmaceutique, production d'électricité, énergie et matières premières, acier, tabac, chimie, recyclage, transports.

> Avantage Obama : boissons alcoolisées, habillement, télécoms, high-tech, informatique


Raphaële Karayan

A lire aussi :
Vers la fin de l'exception énergétique américaine (11/09/2008)

Le site du CRP

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle