Présidentielle 2022: Pécresse dira à la fin de l'été si elle est candidate

PARIS (Reuters) - La présidente réélue de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, se donne l'été pour réfléchir à sa candidature à l'élection présidentielle française de 2022, a-t-elle déclaré lundi sur BFMTV.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Présidentielle 2022: Pécresse dira à la fin de l'été si elle est candidate
La présidente réélue de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, se donne l'été pour réfléchir à sa candidature à l'élection présidentielle française de 2022, a-t-elle déclaré lundi sur BFMTV. /Photo prise le 27 juin 2021/REUTERS/Sarah Meyssonnier

"Je vais réfléchir à la suite pendant l'été", a-t-elle affirmé, au lendemain de sa victoire au second tour des élections régionales en Ile-de-France. "Je vais consulter et réfléchir. J'ai des convictions à défendre et une sensibilité à défendre", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle rendrait publique sa décision à la fin de la période estivale.

La présidente du mouvement Libres! a par ailleurs appelé à la création d'un collectif à droite et au centre pour préparer le scrutin de 2022 et empêcher le duel Macron-Le Pen.

"Cette élection [des régionales, ndlr] a desserré l'étau dans lequel le gouvernement essayait désespérément de nous enfermer, l’étau du duel Macron-Le Pen. On a fait émerger une très belle équipe de France, notamment dans les régions. On ne peut plus jouer solo, notre responsabilité à tous c’est de nous réunir, de jouer collectif, de faire émerger la troisième force, qui n'est pas cantonnée dans un parti", a-t-elle expliqué.

Alors que Xavier Bertrand, vainqueur des régionales dans les Hauts-de-France, avait un peu plus tôt sur BFMTV confirmé sa candidature pour l'élection présidentielle et rejeté l'idée d'une primaire à droite, Valérie Pécresse a rappelé qu'il n'y avait, selon elle, "pas d'homme providentiel à droite".

"Que tous les talents de la droite et du centre se réunissent et qu’on définisse ensemble les règles du jeu. Et après on sélectionnera un capitaine. Il y a des talents en dehors des Républicains. Il faut qu’on décide des règles claires pour définir le leadership", a expliqué la présidente de la région Ile-de-France.

Cette réunion devrait se tenir durant la période estivale "avec tous ceux qui auront envie de s'investir dans cette mission", a-t-elle ajouté.

"On ne peut pas rester éparpillés façon puzzle. On définira la règle du jeu pour se départager", a prévenu Valérie Pécresse.

Aurélien Pradié, député et secrétaire général LR, a également insisté lundi au micro de Franceinfo sur la nécessité de départager les futurs candidats de la droite pour 2022.

"Il n'y a pas de candidat naturel à ce stade. Une chose après l'autre (...) On a quelques semaines devant nous encore pour désigner notre candidat. Les choses s'annoncent comme il faut et Xavier Bertrand fait partie des concurrents. Ni plus ni moins", a-t-il observé.

(Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS