Près de 50 000 salariés allemands en grève, selon IG Metall

Le puissant syndicat IG Metall veut au moins assurer 3% de hausse des salaires pour ses adhérents du secteur de la métallurgie. Des accords salariaux prévoyant des revalorisations allant jusqu'à 6% ont déjà été conclus dans d'autres secteurs d'activité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Près de 50 000 salariés allemands en grève, selon IG Metall

Près de 50 000 salariés allemand de la métallurgie et de l'électricité ont cessé le travail jeudi pour réclamer des hausses de salaires, a annoncé le puissant syndicat IG Metall, ajoutant que d'autres actions seraient menées dans les jours à venir.

La première centrale syndicale allemande réclame des revalorisations salariales pouvant atteindre 5,5% dès le mois de mai pour quelque 3,7 millions de salariés. Une offre présentée par le patronat, qui proposait des augmentations de 2,3% à partir de juillet, a été rejetée.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Ce n'est pas suffisant. IG Metall s'attend à une offre susceptible de servir de fondement à un accord. C'est pour cela que nous maintenons la pression", a déclaré Berthold Huber, le président d'IG Metall.

Les syndicats estiment que les augmentations de salaires auraient des effets bénéfiques pour l'économie, puisqu'il en résulterait une hausse de la consommation.

Pour le patronat, au contraire, la détérioration des perspectives économiques doit inciter à la modération, faute de quoi les hausses de salaires risquent de se traduire par des suppressions de postes.

IG Metall veut au moins assurer 3% de hausse des salaires pour ses adhérents. Des accords salariaux prévoyant des revalorisations allant jusqu'à 6% ont déjà été conclus dans d'autres secteurs d'activité.

Les prochaines discussions dans la métallurgie et l'électricité sont prévues le 7 mai dans le Bade-Wurtemberg et le 8 mai en Bavière. Le premier Land où est passé un accord donne en général le la pour l'ensemble du secteur.

Avec Reuters (Illona Wissenbach)

0 Commentaire

Près de 50 000 salariés allemands en grève, selon IG Metall

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS