Près de 100 000 emplois perdus en France en 2012

Les données définitives des destructions d'emploi en 2012 publiées par l'Insee le 13 mars font état d'une situation difficile pour l'industrie. Près d'un tiers des 100 000 emplois perdus concernent le secteur industriel manufacturier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Près de 100 000 emplois perdus en France en 2012

Sur un an, les secteurs principalement marchands ont détruit 99 500 postes, annonce l'Insee. Un chiffre élevé, mais en baisse de 0,6 % par rapport aux années précédentes. Pour faire la comparaison, "au plus fort de la crise, en 2009, on avait constaté 260 000 destructions d'emploi. Et en 2008, 190 000 avaient été perdus", rappelle Frédéric Tallet, chef de la cellule conjoncture et emploi à l'Insee à l'AFP.

Concernant le quatrième trimestre 2012, les destructions d’emploi dans les secteurs marchands se sont poursuivis à un rythme similaire à celui du troisième trimestre : - 44 600 postes après - 46 000. Hors intérim, les destructions d’emplois marchands s’intensifient et atteignent 35 300 postes ce trimestre (contre - 16 900 au troisième trimestre).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans l’industrie en particulier, l’emploi a diminué de 0,3 % (-9 400 postes) au quatrième trimestre, au même rythme qu’au cours des précédents trimestres de 2012. Sur un an, l’industrie a perdu 29 400 postes sur les 100 000 détruits au total (avec une baisse de 0,9 % sur un an).

Seule la filière "Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution" a crée des emplois en 2012, selon l'Insee.

L'intérim, réputé précurseur des évolutions du marché de l'emploi, a perdu à lui seul 61 000 postes en 2012, soit 10,7 % de ses effectifs.

L'Insee table sur 75 000 nouvelles destructions d'emploi pour le seul premier semestre 2013.

Elodie Vallerey

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS