Premiers signes d’inquiétude sur les marchés autos allemands et espagnols

Si en France les constructeurs se parent contre la chute des ventes en 2010 avec l’arrêt progressif de la prime à la casse, l’Allemagne et l’Espagne voient déjà apparaître des signes négatifs dans l’automobile.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Premiers signes d’inquiétude sur les marchés autos allemands et espagnols

Le secteur automobile montre ses premiers signes de faiblesse. En Allemagne, la fédération du secteur VDA a annoncé certes un bond de 23% des ventes automobiles en 2009, mais surtout une chute de 5% des immatriculations en décembre. Une première depuis février 2009. En cause ? L’arrêt de la prime à la casse en Allemagne en septembre 2009. Les prémices d’une année 2010 moins faste ? La fédération avait déjà annoncé en décembre s’attendre à une baisse des ventes en 2010 d’environ 2,9 millions d’unités. D’autant plus que les constructeurs allemands ont enregistré une chute de 10% de leur production, à 3,41 millions d’unités en 2009. Seul signe positif pour l’Allemagne : les exportations se sont redressées en décembre, après un repli de 17% sur l’année. « Nous nous attendons à ce que cette évolution se poursuive dans les mois à venir », a commenté Matthias Wissman, président de la VDA.

Crainte pour le second semestre

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les mauvaises nouvelles viennent aussi de l’Espagne. Sur l’année 2009, les ventes de voitures neuves ont reculé de 17,9%, à 952 772 unités. Et ce malgré la mise en place d’une prime à la casse de 2 000 euros en mai 2009 et un plan de soutien de 700 millions d’euros pour le remplacement des véhicules les plus polluants. Reste que l’association espagnole des constructyeurs automobiles Anfac table sur une hausse des ventes automobiles sur le premier semestre 2010, poursuivant le mouvement des mois derniers. Sur le seul mois de décembre, les ventes ont progressé de 25,1% par rapport au même mois en 2008. Pour le second semestre, la tendance devrait être plus morose, puisque l’Anfac prévoit une nouvelle chute des ventes sous l’effet de la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui passera de 16 à 18% en juillet 2010. « Le second semestre sera pire que le premier », assure l’association.

%%HORSTEXTE:%%

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS