Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Premières coulées continues pour le pilote industriel d’ArcelorMittal à Maizières-lès-Metz

, ,

Publié le

ArcelorMittal vient de mettre en service un pilote industriel de coulée continue sur son campus de recherche de Maizières-lès-Metz (Moselle). L’investissement de 6 millions d’euros facilitera l’élaboration de nouveaux produits automobiles en permettant de travailler simultanément sur les produits et sur les procédés.

Premières coulées continues pour le pilote industriel d’ArcelorMittal à Maizières-lès-Metz
Pilote de coulée continue à Maizières-lès-Metz (Moselle).
© ArcelorMittal

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Après deux ans de chantier, ArcelorMittal vient d’achever l’implantation d’un pilote industriel de coulée continue sur son campus de recherche et développement de Maizières-lès-Metz (Moselle). Le groupe sidérurgique a investi 6 millions d’euros dans ce nouvel outil construit par le groupe italien Danieli. Il vient avantageusement compléter son aciérie expérimentale dédiée à l’amélioration des produits automobiles. La poche de fusion du pilote, d’une capacité de 6 tonnes d’acier liquide, permet d’obtenir des brames expérimentales dans des conditions optimales. En effet, ces tests étaient auparavant réalisés dans les aciéries du groupe avec la contrainte de devoir s’intégrer dans une production à grande échelle...

"Ce pilote de coulée continue vient consolider notre politique qui consiste à travailler en synergie sur les procédés et les produits, afin d’être capable de lever tous les verrous en interne", se réjouit Frédéric Grein, le directeur général d’ArcelorMittal Maizieres Research. La proximité du centre de recherche sur les produits automotive facilitera également la caractérisation des nuances d’aciers qui seront laminées à chaud ou à froid sur les installations voisines de Florange (Moselle). 40 à 50 coulées devraient être réalisées chaque année.

Nouvelle ligne d'emboutissage à chaud

Les 560 personnes employées sur le campus ArcelorMittal Maizieres Research sont réparties entre quatre centres de recherche thématiques dédiés aux procédés, aux produits automobiles, à l’emballage et "mines et minéraux". Le campus mosellan a notamment développé le fameux acier Usibor, ainsi que plus récemment la gamme HF (Haute formabilité).

ArcelorMittal qui investit 10 millions d’euros par an en moyenne à Maizières-lès-Metz, va également installer courant 2017 une ligne d’emboutissage à chaud et démarrer la construction d’une halle d’essai semi-industrielle dédiée aux produits longs.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle