Première utilisation du film ultra-mince intelligent d’Armor : des actionneurs haptiques pour objets connectés

Armor, le fabricant nantais de cartouche d’encre pour imprimante, a marié son expertise en matière de formulation de polymères en voie liquide et d’enduction de très haute précision pour développer un film ultramince intelligent. Première utilisation : le développement d’actionneurs haptiques avec la start-up californienne Novasentis, rapporte notre confrère L’Usine Nouvelle.

Partager
Première utilisation du film ultra-mince intelligent d’Armor : des actionneurs haptiques pour objets connectés
Ce film ultra-mince offre notamment une meilleure réception des signaux électriques.

La société nantaise Armor, connue du grand public pour ses cartouches d’imprimantes, maîtrise deux technologies : la formulation des encres et des polymères liquides et l’enduction de ces substances en couches minces sur des films ultraminces.

En combinant ces expertises, Armor s’est diversifié dans les films photovoltaïques souples et les films collecteurs de courant électrique pour batteries. Elle vient de lancer un film ultramince pour objets connectés. «La finesse et la flexibilité du film permettent une meilleure réception de ces signaux, voire des sensations distinctes en fonction du message transmis», explique le PDG Hubert de Boisredon, à notre confère L’Usine Nouvelle.

Co-développé avec la start-up californienne Novasentis

Premier utilisateur, la start-up californienne Novasentis pour ses actionneurs haptiques pour percevoir, par vibrations, la réception d’un SMS, ressentir les trépidations d’un film ou d’un jeu vidéo, ou guider un non-voyant par signaux sensoriels. Les films d’Armor sont en effet conçus pour recevoir par adhésion des puces ultraminces, dont Novasentis assurera l’intégration.

Mais ce n’est qu’un début. « Nous visons les marchés de l’énergie (stockage, transport, conversion), de l’électronique flexible et imprimée (composants, systèmes), des adhésifs, de l’habitat et des nouvelles technologies telles que les vêtements et objets connectés et intelligents », précise Hubert de Boisredon dans un communiqué.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS