Première pierre pour l'usine des Taxibot de TLD

L'équipementier aéroportuaire TLD a posé la première pierre de sa nouvelle usine à Sorigny (Indre-et-Loire) le 4 novembre. Dès l'été 2014, une centaine de salariés fabriqueront les tracteurs d'avions Taxibot.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Première pierre pour l'usine des Taxibot de TLD
Taxibot

Le leader mondial des équipements aéroportuaires TLD a posé la première pierre de sa nouvelle usine à Sorigny, au sud de Tours (Indre-et-Loire), le 4 novembre. Cette usine de 7 400 mètres carrés, où une centaine de salariés fabriqueront les tracteurs d'avions automatisés Taxibot, "sera livrée en août prochain", a promis Bertrand Neyret, directeur général de l'aménageur public, la Société d'équipement de la Touraine (SET), qui a investi 8,5 millions d'euros dans l'opération.

L'emprise de 3 hectares jouxte une zone de 8 hectares. TLD pourra y développer d'autres productions. "Une fois que le Taxibot sera lancé commercialement, nous pourrons délester notre usine voisine de Montlouis qui est proche de la saturation", précise Valentin Schmitt, directeur général de TLD, entreprise qui compte 1 250 salariés et réalise 314 millions d'euros de chiffre d'affaires. A noter que l'industriel a demandé aux collectivités locales de réserver une piste d'essai de 400 mètres, d'un coût de 2 millions d'euros. La SET a privatisé une voirie sur cette zone industrielle branchée sur les autoroutes A10 (Paris-Bordeaux) et A85 (Vierzon-Angers).

Le Taxibot de TLD, motorisé par Siemens et dont l'ingénierie informatique revient à Israël Aerospace Industries (IAI), est toujours en phase de certification avec les avionneurs Boeing et Airbus. "Nous espérons une certification début 2014 pour une mise sur le marché dans la foulée", précise Valentin Schmitt.

Outre Lufthansa, qui a co-développé la machine et la teste sur l'aéroport de Francfort (Allemagne), le Taxibot a suscité l'intérêt de la plupart des grandes compagnies aériennes, car il supprime la consommation de carburant lors du taxiage, entre le terminal et la piste, soit l'équivalent d'une tonne de kérosène pour chaque vol.

Stéphane Frachet

0 Commentaire

Première pierre pour l'usine des Taxibot de TLD

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS