Première hausse des ventes trimestrielles de Fnac Darty sur l'année

(Reuters) - Fnac Darty a fait état mercredi pour la première fois cette année d'une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, la forte croissance de ses ventes en ligne et la normalisation progressive de la fréquentation des magasins ayant ouvert la voie à la reprise de ses activités.
Partager
Première hausse des ventes trimestrielles de Fnac Darty sur l'année
Fnac Darty a fait état mercredi pour la première fois cette année d'une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, la forte croissance de ses ventes en ligne et la normalisation progressive de la fréquentation des magasins ayant ouvert la voie à la reprise de ses activités. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Le groupe présent en France, en Suisse, dans la péninsule ibérique et le Benelux est ainsi parvenu à limiter la baisse de chiffre d'affaires due à la crise sanitaire à moins de 100 millions d'euros fin septembre, contre environ 400 millions d'euros à la sortie du confinement.

Au titre du troisième trimestre, le distributeur français spécialisé dans les biens culturels et l'électronique grand public affiche une hausse en glissement annuel de 8,5% de ses ventes, qui s'élèvent à 1,86 milliard d'euros.

Après une forte baisse de son chiffre d'affaires au premier semestre, Fnac Darty a vu ses ventes en ligne augmenter d'environ 30% sur la même période.

Les revenus issus des ventes en magasin ont considérablement augmenté en France, a déclaré lors d'une conférence téléphonique Jean-Brieuc Le Tinier, directeur financier du groupe.

L'entreprise a toutefois noté que la péninsule ibérique restait sévèrement affectée par les restrictions liées à la pandémie. Elle s'attend par ailleurs à ce que d'éventuelles mesures supplémentaires affectent la fréquentation des magasins au quatrième trimestre, qui représente en moyenne 35% de son chiffre d'affaires annuel.

Pour la billetterie, fortement pénalisée par les restrictions qui ont touché le secteur du spectacle, Fnac Darty a indiqué qu'elle n'anticipait pas de retour à la normale avant le second semestre 2021.

Le groupe français, qui avait retiré ses prévisions au mois de mars, n'a pas révisé ses objectifs annuels. Son directeur général Enrique Martinez a néanmoins déclaré en septembre à BFM Business qu'il espérait réaliser un chiffre d'affaires proche de celui de 2019, qui s'est élevé à 7,35 milliards d'euros.

(Charles Regnier ; version française Juliette Portala)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS