Transports

Première commande à Alstom de nouveaux trains grandes lignes

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Le ministre des transports Frédéric Cuvillier a annoncé un premier investissement de 510 millions d'euros pour le renouvellement des trains grandes lignes. C'est Alstom qui a décroché ce marché avec des rames Régiolis adaptées aux longues distances.

Première commande à Alstom de nouveaux trains grandes lignes © D.R.

Bonne nouvelle pour les usines françaises d'Alstom. Ce 26 septembre, le ministère des transports confirme que le constructeur français a été choisi pour le renouvellement d'une partie des trains grandes lignes. Ce sont ses rames Régiolis, adaptées aux longues distances, qui remplaceront les locomotives diesel. De nouveaux centres de maintenance seront également construits. L'investissement total est chiffré à 510 millions d'euros, avec une option pour 100 millions d'euros supplémentaires. Les livraisons de nouveaux trains grandes lignes (ces Corail baptisés "Intercités", "Lunéa" ou "Téoz") débuteront en 2015.

priorité aux lignes classiques

Cette commande, dont la convention de financement a été validée ce 26 septembre par le conseil d'administration de la SNCF, illustre la priorité que veut donner le gouvernement aux lignes classiques. L'enclenchement de cette première tranche n'est qu'une première étape : à terme, tous les trains d'équilibre du territoire seront renouvelés d'ici 2025, comme annoncé le 9 juillet par Jean-Marc Ayrault.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte