Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Premier vol d'essai réussi pour l'Airbus A350-1000

, ,

Publié le

Le premier A350-1000, version allongée de l'A350-900, a décollé jeudi matin des pistes de Toulouse-Blagnac, pour un premier vol d'essai. La campagne de tests en vol se poursuivra pendant un peu moins d'un an, pour une première livraison prévue dans le courant du second semestre 2017.

Premier vol d'essai réussi pour l'Airbus A350-1000 © Airbus

Le dernier-né de la famille Airbus, l'A350-1000, le nouveau biréacteur long-courrier de l’avionneur européen, a réussi ce jeudi matin, son premier décollage, à partir des pistes de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), pour un premier vol d'essai d'une durée d'environ quatre heures. Cette version allongée de l'A350-900, l'A350-1000 est le plus long bimoteur civil de la famille Airbus. En configuration standard, l'appareil pourra accueillir 366 passagers (contre 325 pour l'A350-900).

Ce vol inaugural a été l'occasion pour François Caudron, vice-président Marketing d'Airbus, de rappeler l'enjeu technologique et commercial de ce nouvel appareil, qui compte clairement défier son rival Boeing et son 777ER sur son segment de marché. Outre un fuselage plus long qui lui permet d'accueillir 41 passagers de plus que l'A350-900, l'A350-1000 affiche les mêmes performances en termes de réduction de la consommation de carburant.

Le concurrent direct du Boeing 777

"L'A350-1000 se positionne clairement sur le segment du 777ER et il est prêt à l'affronter", a insisté François Caudron. "Avec plus de confort et 25% de consommation de carburant en moins, il a tué le 777", n'a pas hésité pour sa part à déclarer Fabrice Brégier, le patron de la branche aviation du groupe Airbus. Un fuselage plus long, une voilure modifiée, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à 6 roues et des moteurs de nouvelles générations Trent XWB-97 de Rolls-Royce... c'est bien un nouveau modèle d'avion que s'apprête à lancer sur le marché l'avionneur européen.

Une première livraison attendue pour le second semestre 2017

S'il bénéficie de l'expérience de la première campagne d'essais de l'A350-900, qui avait nécessité 14 mois et 5 appareils, le programme d'essais sur la version A350-1000 sera conduite néanmoins sur trois appareils et sur un peu moins d'un an. L'objectif de l'avionneur est de livrer le premier avion commercial au deuxième semestre 2017. Le client de lancement sera Qatar Airways, comme cela a déjà été le cas pour l'A350-900. Au 31 octobre 2016, Airbus a enregistré 195 commandes d'A350-1000, auprès de 11 clients.

L'événement s'est déroulé dans un contexte difficile pour le l'avionneur européen. En pleine réorganisation, le groupe prépare la fusion entre les équipes du siège de sa filiale Airbus et celles d'Airbus Group, avec d'inévitables suppressions de postes. Les syndicats avancent le chiffre d'un millier de postes à supprimer. A quelques jours de l'organisation d'un comité d'entreprise européen, Fabrice Brégier, président d'Airbus, n'a toute fois pas souhaité s'exprimer sur ce volet social à l'occasion de ce vol inaugural, préférant se féliciter des performances du dernier né de la famille Airbus.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle