L'Usine Aéro

Premier vol d'essai à Toulouse pour le nouvel avion-cargo d'Airbus, le BelugaXL

, , ,

Publié le

Le premier BelugaXL, le nouvel avion-cargo d'Airbus destiné à prendre la relève de l'actuel BelugaST, a décollé ce jeudi 19 juillet des pistes de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), pour un premier vol d'essai. La campagne de tests en vol se poursuivra pendant un peu moins d'un an, pour une mise en service attendue dans le courant du second semestre 2019.

Premier vol d'essai à Toulouse pour le nouvel avion-cargo d'Airbus, le BelugaXL
Le BelugaXL doit accompagner les montées en cadences de production de l'A350 XWB et des avions mono-couloirs d'Airbus.
© Airbus A. Tchaikovski

Le dernier-né de la famille Airbus, le premier BelugaXL, nouvel avion-cargo de l'avionneur européen, a réussi ce jeudi 19 juillet son décollage, à partir des pistes de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), pour un premier vol d'essai d'une durée d'environ quatre heures.

Un événement fêté comme il se doit, dans la tradition d'Airbus, en présence de plusieurs centaines de salariés du groupe, de partenaires industriels et d'élus locaux. D'autant que ce nouveau programme s'inscrit directement dans l'organisation industrielle de

l'avionneur européen.

Une capacité de transport supplémentaire attendue de l'ordre de 30%

Ce nouvel avion-cargo, successeur de l'actuel BelugaST (mis en service en 1994), doit accompagner les montées en cadences de production de l'A350 XWB et des avions mono-couloirs d'Airbus. Sa mission est d'assurer, comme pour son prédécesseur, le transport d'ailes et de tronçons entiers de fuselage entre les différents sites industriels d'Airbus en Europe. "C'est une pièce maîtresse dans l'organisation industrielle du groupe", insiste Bertrand George, directeur du programme chez Airbus.

Avec des dimensions revues à la hausse (un mètre de diamètre de fuselage en plus et six mètres de longueur supplémentaire par rapport à la version ST), il permettra en effet à l'avionneur, avec une flotte prévue de cinq appareils, de gagner une capacité de transport supplémentaire de l'ordre de 30%. A titre d'exemple, le nouvel avion-cargo pourra ainsi charger sur un seul vol deux ailes complètes d'A350, contre une seule pour le BelugaST.

De nouveaux choix technologiques

Comme pour son prédécesseur, le BelugaXL a été conçu sur la base d'un avion-cargo A330-200F. S'il réutilise un nombre important de composants et équipements existants (dont les moteurs Trent 700 de Rolls Royce), il intègre toutefois des éléments entièrement nouveaux, dont la structure de la soute principale. "Nous avons aussi utilisé des technologies nouvelles de conception en 3D pour designer la jonction entre la base de l'avion et la partie supérieure du fuselage, et nous avons intégré de la fabrication additive pour des pièces de jonction du système de traitement d'air", précise Bertrand George.

Une mise en service au second semestre 2019

Ce premier vol d'essai ouvre une nouvelle phase de tests qui devrait s'échelonner sur 10 mois. Un long processus avant de décrocher la certification de l'appareil attendue pour mi-2019. La mise en service du premier BelugaXL devrait intervenir dans le courant du second semestre 2019. Elle sera suivie par la livraison, d'ici 2023, de quatre autres appareils, avec un retrait progressif, à partir de 2021, des cinq BelugaST actuellement en service. Reste maintenant à trouver une nouvelle vie pour ces appareils. "Nous étudions actuellement des solutions avec d'autres opérateurs qui pourraient être intéressés par un avion qui offre à ce jour la plus grosse baie cargo du marché... juste derrière notre nouveau BelugaXL", confie Bertrand George.

La flotte de BelugaXL sera exploitée quant à elle, comme c'est aujourd'hui le cas pour les BelugaST, par ATI (Airbus Transport International), une compagnie aérienne interne à l'avionneur, qui a assuré pas moins de 8 600 heures de vol cumulées en 2017 avec sa flotte de cinq BelugaST.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte